Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou

 

... ou les aventures rocambolesques d'un Liégeois à Soissons face à la vie trépidante de gnocchis qui remonteraient... remonteraient pas, remonteraient, remonteraient pas !!!!

philou à soissons

Hormis la pointe sud de Patagonie, le monde entier savait que Soissons accueillait ce dernier week-end de novembre le premier salon culinaire interbloggers.

Comme d'habitude, je suis le dernier à traiter le sujet et donc vous savez à peu près tous qui était là, ce qu'il présentait, comment nous étions habillés, ce que nous mangé, le nombre d'heures que nous avons dormi (trèèèès faciles à compter !!),etc,...  bref, je ne vais pas non plus vous faire un reportage de 48 pages sur un sujet que tous les participants ont déjà évoqué sur leur blog respectif !!

Il y a quand même certaines choses sur lesquelles il est bon de revenir.

Notamment sur la présence très remarquée de très très grandes stars se faisant de plus en plus discrètes avec les temps qui courent

J'ai nommé : Générosité, Sympathie et Accueil. Ces trois stars ont trouvé leur écrin parmi bon nombres des gens présents.

Je tiens à remercier Damien, Vincent, Jean-Baptiste, Julien, Laurence, Monsieur Le Proviseur (qui dit en passant porte très bien la guirlande lumineuse !), Christophe. J'en oublie, j'en suis sûr mais je m'aperçois que plus j'entre dans la rédaction de ce billet, plus l'émotion me gagne et bien évidemment moins je parviens à me concentrer !

Je voudrais aussi mettre en avant la disponibilité et la gentillesse de Benoît Molin. Sacré Bonhomme que ce Benoît (petit message perso si tu me lis, n'oublie pas qu'il y aura toujours du peket au frais lorsque tu passeras par chez nous !)

Pour moi, les reines et rois de ce week-end sont sans conteste les étudiants de ce lycée hôtelier. Il est très facile imaginer ce qu'ils ont subi pendant ce week-end. Imaginez 40 divas du fourneau (si si, il y a des divas parmi nous !) dans le même endroit, entourées de jeunes filles et de jeunes gens ayant pour mission de faire en sorte que tout et je dis bien tout se passe le mieux possible afin que ce séjour soit le plus idyllique possible.

Alors les p'tits gars : MISSION ACCOMPLIE. Je voudrais que vous soyez conscients que nous vous devons la réussite de ce séjour.

Même si j'avais déjà rencontré certains bloggers, il y a aussi eu aussi de merveilleuses rencontres. Ici aussi j'ai un peu peur d'en oublier mais certainement dans le désordre j'ai été très sensible au charme de Mamina, Marie-France, Pupuce, Clémence, Sylvia, Diane, Lia, Minouchka, Mary, Ana, Sophie, Doria, Laurence, Joëlle, Guylaine, Elofleur, Barbara, Marie-Line, Dorian, Fabrice, Vincent, Yan, et tant d'autres.

 

 

 


Maintenant que le décor est planté ! Je dois bien avouer qu'une fois de plus, je me suis fait une frayeur lors de la recette que je présentais.

Je dois bien avouer que je les adore mes gnocchis de topinambours, l'évocation de cette enveloppe croustillante et ce cœur crémeux font frétiller ma moustache !! Mais pourquoi diantre, ai-je encore choisi une recette qui aurait très facilement pu foirer !!

Tous ceux qui ont déjà cuisiné le gnocchi savent que la première cuisson (celle lorsque que l'on jette les gnocchis dans l'eau bouillante est sujette à risque. S'ils remontent quasi directement : YES !!!! Ils sont réussis. Dans le cas contraire, il y aura de la bouillie au menu !!!

J'ai eu le temps de m'angoisser ! (Pourtant, je la maîtrise cette recette !) Et lorsque j'ai vu le monde qu'il y avait autour de moi pour savoir de que mes gnocchis avaient décidé de faire une fois dans l'eau frémissante, je me suis subitement souvenu d'une prière :

Au nom du gnocchi, du ravioli et des tortellonis
Que votre remontée en eau chaude soit directe
Que votre cuisson soit parfaite
Que de l'écumoire tu n'aies pas peur
Pour cette recette comme pour les autres

(à réciter deux fois)

Damien
Vous pouvez d'ailleurs nous admirer Damien et moi en pleine méditation !!


Ce que je peux vous assurer, c'est que ce dimanche ma prière a été exaucée car mes gnocchis étaient délicieux.

Mais il n'y avait pas que les gnocchis qui étaient à l'honneur puisque nous (Fabienne et moi-même) avons fait découvrir à tous nos amis le fromage de Herve, le sirop de Liège, le jambon d'Ardenne et le peket d'amon nos autes !

Voilà, it's all folks et je me réjouis d'être dans un an pour vous revoir et ce salon verra l'entièreté des Ecaviens derrière les fourneaux !

Vous me manquez déjà !!!

 

 

Gnocchis de topinambours au Bleu de Franchimont flambés au peket
Poire crue et crème de Jambon d'Ardenne

 

Marché pour 8 personnes 

Préparation des gnocchis

600 gr de topinambours
1 pomme de terre (type bintje)
150 gr de farine
2 œufs
200 gr de Bleu de Franchimont
1 poire
10 cl de crème fraîche
1 filet d'huile de noix
Gros sel
Poivre du moulin


Peler les topinambours et la pomme de terre et les cuire à l'eau salée.
Les remettre dans la marmite sans eau pour bien les assécher (comme pour une purée).
Les passer au presse purée et les déposer dans un saladier. Saupoudrer de farine.
Bien amalgamer le tout. Ajouter les œufs et un filet d'huile de noix. Réduire la moitié du fromage en crème et l'incorporer à votre appareil. Assaisonner.

Former un « boudin » à l'aide d'une poche à douille et découper des tronçons de +/- 2 cm de long. Les rouler et les strier à l'aide d'une fourchette.

Porter une marmite d'eau à ébullition et la saler. Verser délicatement les gnocchis.
Lorsqu'ils remontent à la surface, ils sont cuits.

Pour la sauce
200 gr de jambon d'Ardenne
25 gr de beurre
10 cl de jus de poire
50 cl de crème fraîche liquide
Poivre du moulin

Détailler le jambon en julienne. Faire chauffer le beurre dans une poêle et faire sauter la julienne de jambon. Dégraisser et déglacer avec le jus de poire. Ajouter la crème fraîche et laisser réduire de moitié. Assaisonner après réduction. Emulsionner


Fin de la recette et dressage

5 cl de peket légèrement chauffé
50 gr de beurre

1 poire
1 càs de sirop de Liège


Peler la poire et la couper en petits dés. Les conserver dans un peu d'eau citronnée.


Avant le service, mettre le beurre à chauffer dans une poêle. Ajouter les gnocchis et les colorer. Jeter l'excédent de graisse et flamber.


Déposer un gnocchi dans une cuillère de présentation, napper avec la crème de jambon. Ajouter quelques dés de poires et terminer par un petit filet de sirop de Liège.

Gnocchis de topinambours au Bleu de Franchimont






 

Commenter cet article

ml 07/12/2008 09:28


Ho oui le peket , merci de m'avoir fait découvrir cet alcool , comme tu le dis , tout a été dit , et c'est vrai que les élèves ont été merveilleux !! Je leur dis aussi un grand merci . Bon dimanche à toi
ml

pupuce 05/12/2008 20:21


J'ai été vraiment ravie de faire ta connaissance, tu es drôle et très sympa.
Merci pour ces découvertes de tes produits locaux, un vrai délice!!!
a bientôt!

CLEMENCE 04/12/2008 14:39


très chouette discours... Et j'aime beaucoup la mosaïque que tu as installé. Bien à ton image : original, farfelu, un chouya enfantin, généreux... A l'année prochaine ! Je te commanderai cette fois certains de tes produits tellement bon !

Philou 04/12/2008 13:53


Merci beaucoup pour vos encouragements
Amitiés

Silvia 04/12/2008 10:16


Coucou Philou!! Je voulais te dire de tout mon coeur que tu a été pour moi une sacrée découverte (vu qu'on ne se connaissait pas): tu es trèèèèsss, mais trèèèss (je roule les R à ma façon ;-) sympathique, généreux, ton sens de l'humeur me charme (comme dans ce billet que j'adore). Je te remercie de m'avoir fais découvrir les délices belges et vivement rdv à une autre occasion pour nous revoir! Entre temps je viendrai te visiter ici plus souvent. Bises :-) PS Je te pique ta prière aux gnocchis, ça peux toujours servir on ne sais jamais ;-)

Silvia 04/12/2008 10:13


Coucou Philou!! Je voulais te dire de tout mon coeur que tu a été pour moi une sacrée découverte (vu qu'on ne se connaissait pas): tu es trèèèèsss, mais trèèèss (je roule les R à ma façon ;-) sympathique, généreux, ton sens de l'humeur me charme (comme dans ce billet que j'adore). Je te remercie de m'avoir fais découvrir les délices belges et vivement rdv à une autre occasion pour nous revoir! Entre temps je viendrai te visiter ici plus souvent. Bises :-) PS Je te pique ta prière aux gnocchis, ça peux toujours servir on ne sais jamais ;-)

Ana 03/12/2008 21:10


Quelle aventure ! Je n'ai pu suivre celle des gnocchis, mais celle du peket et des belges à Soissons ;-))))
Ravie de t'avoir rencontrer et surtout reste égal à toi même !!! Pleins de bises

Ann 03/12/2008 20:59


Et merci d'avoir représenté Liège dans sa cuisine et ses produits.
Ann

nanny 03/12/2008 19:44


Bravo pour tes étoiles à la Une
belle soirée
bises

MTV 03/12/2008 18:04


La recette est bien tentante et ton humour adorable ! je retiens la prière ...En inversant ceertins termes on peut l'utiliser aussi pour les raviolis non ?

Amicalement de la vallée

Caroline 03/12/2008 17:23


Ton blog a été mis à la Une des Skynet blogs.

Continue ainsi et bonne chance pour la suite.

Caroline

PS - N'hésite pas à faire partager tes articles sur le web. C'est très facile regarde:
http://toutsurles.skynetblogs.be/post/6494327/comment-installer-le-bouton-partager-mon-arti

Caroline 03/12/2008 17:21


Ton blog a été mis à la Une des Skynet blogs.

Continue ainsi et bonne chance pour la suite.

Caroline

PS - N'hésite pas à faire partager tes articles sur le web. Cet article va t'intéresser

http://toutsurles.skynetblogs.be/post/6494327/comment-installer-le-bouton-partager-mon-arti

Sarah 03/12/2008 16:25


J'étais déjà désolée de ne pouvoir rester pour le dimanche, mais maintenant, je suis dégoutée: j'aurais tellement aimée voir les gnocchis remonter!
Il ne me reste plus qu'à me consoler en essayant de reproduire la recette à la maison. Mais pas un jour de semaine, de préférence un dimanche midi avec plein de temps devant moi, pour éviter tout stress et toutes mauvaises ondes qui pourraient les inciter à rester au fond de la marmite!

martine 03/12/2008 15:48


Tu vas en faire baver plus d'un.
Amicalement et gros bisous

Aline 03/12/2008 15:35


Des derniers billet comme le tien j'en veux bien pour toute le reste de la semaine. Un régal de lecture.
Je viens d'étudier la recette ds gnocchi mais je ne me lancerai pas dans leur préparation honte à moi, je les achète tout fait et pas des farcis comme les tiens!
Mes gnocchi malgré une dizaine de répétition de la prière , resteraient au fond de la marmite.

Yann 03/12/2008 15:00


Très content de t'avoir rencontré msieur!
Un vrai bon moment de partage et de simplicité.
A très bientot si tu passes par Paris.
Bises.

Yann

Doria 03/12/2008 10:05


Que de bons souvenirs il me reste en mémoire de ce salon culinaire. J'ai été très contente de faire ta connaissance mais cela a été trop court.
Vivement l'année prochaine !
Bisous, Doria

diane 03/12/2008 09:07


de toute façon, vu que Fabienne resservait du pecket à tt le monde, on été trop alcoolisé pour se rendre compte de la montée des gnocchis ^_^

Tiuscha 03/12/2008 08:04


C'est encore une recette extra-terrestre mais les gnocchi de topi, j'ai bien envie de tester, en simplifiant et en faisant une sauce légère au bleu par exemple... Que j'aurais aimer assister en direct à ces remontées...

Marielle 03/12/2008 00:23


Philou, merci à toi aussi pour ton reportage. On en a de la lecture sur tous les blogs ! Je ne me lasse pas de vous lire toutes et tous.
Mais qu'est-ce que j'ai raté, mais qu'est-ce que j'ai raté ! :-(

Bisous, et bravo pour tes gnocchi.


mark 02/12/2008 21:54


Les gnocchis, tu ne voulais plus en parler, mais my friend, on en parlera encore dans un an, voir dans dix ans. L'année prochaine j'ai déjà coché tout le mois de novembre dans mon calendrier. :)

Marie-France 02/12/2008 21:46


Ho Philou, toi aussi et tous les Ecaviens et tous ceux dont j'ai fait la connaissance ce week-end me manquez déjà... je sens que je vais avoir un gros cafard samedi prochain ! Le peket, j'ai vraiment apprécié, le fromage de Herve j'en ai encore dégusté ce soir à la fin de mon repas, j'adore... et j'ai oublié les cuberdons - c'est comme ça qu'on dit ? - hum, ce que c'était bon ! Tu es loin de moi par les km, mais le coeur est tout près et je t'embrasse avec toute mon amitié,

mamina 02/12/2008 21:41


Ben non, tu ne seras pas le dernier car jeudi, je parlerai encore de Soissons... on n'est pas prêts d'oublier un si beau moment. Les p'tits gars et les jeunes filles ont été parfait et les autres aussi, quant à tes gnocchi, ils devaient l'être aussi vu les incantations vaudou que j'avais pratiqué dans le couloir au moment de leur cuisson.

Laurence 02/12/2008 21:32


Salut Philou,

Enchantée de ce week end et d'avoir fait ta connaissance :)
mais non tu n'es pas le dernier à poster ton billet à propos du salon, je n'ai pas encore terminé (mon ordi plante tout le temps , ça ralenti les choses LoL)
a bientôt

Laurence