Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

Je pensais que regarder mes anciennes photos culinaires me procurerait un peu la même sensation que celle que l’on a lorsqu’on feuillette un album photo.
Vous savez cette sensation qui provoque un petit sourire compatissant devant cette photo qui date de 10 ans où on porte une chemise OMG ou on a chaussé des lunettes improbables ou encore cette chemise à fleurs typée Magnum ! 

 

Que nenni ma bonne dame ! 

 

J’ai tellement peu aimé ce que j’ai vu que j’ai supprimé une grosse partie sur un coup de sang. Et comme bien souvent, j’agis et ensuite … je réfléchis ! 

 

En fait, après mûre analyse quasi freudienne,  je pense avoir bien fait ! Le mot clé : EVOLUTION. 

 

D’une cuisine que je croyais sophistiquée alors qu’elle était surtout compliquée voire chichiteuse, je suis passé à une cuisine plus épurée mettant principalement en avant les produits et les accords de saveurs.

 

De “j’veux pas d’photo”, je suis passé à “J’dors avec mon apn”.

 

 Et si je pense avoir bien fait en supprimant toutes les photos et recettes qui ne me correspondent plus, c’est tout simplement parce qu’un blog qui n’évolue pas est un blog sans intérêt (sentiment strictement personnel), un blog mort ! – un peu à l’image des ces magazines culinaires qui vous reservent chaque année les mêmes recettes.

 Depuis que j’ai fait ce “nettoyage bloguesque”, je me surprends à essayer de trouver de nouvelles pistes et celles qui me satisfait le plus actuellement est certainement les accords mets et boissons. 

 

Le plus connu de ces exercices est bien évidemment l’accord mets et vins. Mais des rencontres avec le CIVA, le syndicat des Champagnes de Vignerons, les vins de Gigondas, Les côtes de Gascogne, le ratafia de champagne de Julien Chopin, etc,… m’ont permis de travailler dans l’autre sens, à savoir : Voici le vin, cuisinez moi un plat en accord parfait.

Ma seconde vie professionnelle m'oblique à ne pas me cantonner dans les vins puisque j'ai du proposer des menus pour des accords mets et rhums, grappas et chocolats, mets et whiskies et très prochainement mets et thés 

L’exercice n’est pas toujours facile mais … tellement enrichissant ! Voici donc une nouvelle évolution sur mon blog.

 

Je vous propose aujourd’hui de découvrir un mariage ton sur ton pour un : 

Peated (Glenlivet)- 10 ans d'âge - 41 % Vol
Blended Malt

 Dégustation

Chose assez rare pour un Speyside, la tourbe domine … ! Mais c’est une domination élégante puisque elle laisse place après quelques secondes à des arômes d’épices, de cacao.

Et pour les accords me direz-vous ?

Ce sera un mariage ton sur ton.

 Tarte au chocolat et au thé du tigre

 

tarte-au-chocolat-et-the-du-tigre.jpg

 

Marché pour 2 tartes

 

 

Pour la pâte sablée sucrée

240 gr de beurre

150 gr de sucre glace

2 sachets de sucre vanillé

50 gr de poudre d'amandes

2 œufs

400 gr de farine

1 pincée de sel

1 blanc d'œuf

5 gr de grué de cacao

5 gr de thé du tigre (palais des thés)

 

Pour la garniture

400 gr de chocolat noir à 70 % en teneur de cacao

½ càc de café soluble

160 gr de lait

380 gr de crème liquide

10 gr de thé du tigre

2 œufs


Marche à suivre

Pour la pâte

  • Placer  le grué de cacao et le thé du tigre dans un moulin à poivre.
  • Dans un saladier, tamiser la farine et ajouter les éléments secs.
  • Creuser un puits et y déposer le beurre et les oeufs. Donner quelques coups de moulin pour parfumer  la pâte avec le grué de cacao et le thé. (être généreux)
  • Mélanger du bout des doigts, la pâte ne doit pas être trop travaillée si vous voulez garder le côté sablé à la cuisson.
  • Former une boule et l'envelopper dans du papier film. Réserver au moins 12 heures au frigo.
  • Préchauffer le four à 170°C. Etaler la pâte au rouleau à pâtisserie et déposer dans le moule. Foncer correctement. Recouvrir d'une feuille de papier cuisson et y déposer des légumes secs pour éviter que la pâte ne gonfle.
  • Enfourner pour 20 min.
  • Laisser refroidir. Badigeonner l'intérieur de la tarte avec du blanc d'œuf pour l'isoler.

Pour la garniture 

  • Mettre à chauffer le lait et la crème. Parfumer le lait avec le thé du tigre. Retirer le thé au bout de 3 min.
  • Concasser le chocolat et le mettre dans un saladier avec le café soluble.
  • Verser dessus le liquide bouillant et mélanger jusqu'à complète dissolution du chocolat (le café renforcera la saveur du chocolat).
  • Battre un œuf avec quelques cuillerées du chocolat fondu et ensuite l'incorporer au reste du chocolat. Bien mélanger.
  • Préchauffer le four à 100 °C.
  • Verser ensuite la préparation au chocolat.
  • Enfourner pour 30 min. Laisser refroidir la tarte dans le four ouvert.
  • Décorer avec un peu de cacao en poudre (poudre de cru B. Nihant) et quelques decorations au chocolat.

 

 Quand je vous parle d'évolution, je vous montre une photo du début de mon aventure bloguesque ...

 dyn006_original_424_336_jpeg_2611087_cd8713c625f004cfb3.jpg

      OMG ! (st jacques, chèvres et sapin)

 

 

 

Commenter cet article

Lolo B 19/02/2014 13:47

Ta tarte!!! Ohlala..... une tuerie semble-t'il!!!!

Nuage de Lait 14/09/2013 22:03


J'aime le chocolat mais je n'en suis pas fan, par contre ta tarte me fait de l'oeil terrible ;-)


je ne connais pas ce thé du tigre je vais aller me renseigner à savoir sa composition et surtout ses parfums


Tu ne dois pas rénier tes photos du début, au contraire.... c'est la preuve de l'évolution.... bravo à toi Philou


bises


jojo

ptitecuisinedepauline 13/09/2013 14:10


Elle est joliement décorée cette tarte!

mamina 13/09/2013 13:13


OMG... eh oui, on évolue c'est certain et entre celui qui ne voulait pas de photos et celui qui dort avec son APN, tu te retrouves devant un magnifique challenge où ta tête est sans cesse à la
recherche d'accords. Si quelqu'un pouvait relever ce défi, c'est toi. Tu as toute mon admiration en plus de mon amitié.

Philou - Un Cuisinier chez Vous 13/09/2013 13:27



Rhoooo ! Merci m'dame ! Mais il est clair chaque petit pas accompli, je les dois aux très belles rencontres que j'ai faites depuis la création de mon blog et tu fais partie de ces belles
rencontres