Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

C’est la saison et ouaip !

En même temps que débarquent les asperges et autres beaux légumes de printemps, les sous-bois se couvrent d’un tapis d’ail des ours (allium ursinum).

Et si les sous-bois se couvrent de ce tapis, on peut dire également que les recettes s’y rapportant fleurissent sur le net.

Je ne vais guère être original sur ce coup-ci et vous proposer à mon tour 3 petites recettes pour faire le plein de vitamine C.

Ces trois petites recettes, je les dois à Isabelle qui a eu la gentillesse de m’apporter un énorme bouquet d’ail des ours.

Après avoir nettoyé ces grandes feuilles qui ne faut surtout pas confondre lors de la cueillette avec les muguets et les muguets et les colchiques, j’ai retiré les boutons floraux et enlevé les côtes, un peu comme pour les bettes.

Purée d’ail des ours

Purée-d'ail-des-ours

Cette purée s’utilise comme un simple condiment. Une cuillerée sur un plat de pâtes, dans une poêlée de légumes, dans une omelette, sur un chèvre frais etc,… va relever vos préparations.

Ingrédients pour un bocal 

 

1 gros bouquet d’ail des ours
10 feuilles de basilic

Le zeste d’un citron confit

Huile d’olive

Marche à suivre

  • Mettre le bocal et le couvercle à bouillir dans de l’eau pour le stériliser.
  • Porter de l’eau très salée à frémissement. Préparer un saladier avec de l’eau glacée (eau fraîche + glaçons).
  • A l’aide d’un couteau très tranchant, retirer les côtes des feuilles d’ail des ours.
  • Plonger les feuilles pendant 10 secondes dans l’eau frémissante, les retirer et les plonger immédiatement dans l’eau glacée pour stopper la cuisson et fixer la chlorophylle.
  • Mixer les feuilles avec le zeste d’un citron confit, assaisonner.
  • Continuer à mixer en ajoutant de l’huile d’olive. La texture doit ressembler à celle d’un pesto de basilic.
  • Débarrasser dans un pot fermant hermétiquement et couvrir à nouveau d’huile d’olive.
  • Il faut veiller à ce que la purée soit constamment couverte d’huile pour une bonne conservation.

 

Boutons floraux d’ail des ours au vinaigre

boutons-d'ail-des-ours-au-vinaigre

A l’instar des caprons ou des cornichons, on peut conserver les boutons floraux dans un vinaigre bien aromatisé. Vous le dégusterez dans quelques mois avec un superbe pâté ou une charcuterie digne de ce nom

Ingrédients pour un bocal

 

 

Les boutons floraux d’ail des ours
Pour 30 cl de vinaigre aromatisé

30 cl de vinaigre d’alcool
½ càc de sel
½ càc de sucre semoule
½ càc de graines de moutarde blonde
½ càc de poivre noir
1 pincée de flocons de piments
1 branche de basilic

 

Marche à suivre

Mettre le bocal et le couvercle à bouillir dans de l’eau pour le stériliser.

Couper les boutons floraux en laissant 1 cm de tige. A l’aide d’une aiguille, percer de part en part les boutons.
Mettre le vinaigre à bouillir.

Déposer les boutons dans le bocal et saupoudrer de tous les aromates (hormis le basilic).

Verser le vinaigre bouillant et laisser refroidir. Lorsque le vinaigre est bien froid, ajouter le basilic.

Conserver quelques mois au noir et au frais avant consommation.

 

Omelette baveuse à l’ail des ours

omelette-baveuse-à-l'ail-des-ours

Ingrédients pour 2 personnes

 

5 œufs
Sel et poivre
50+25gr de beurre

Les côtes d’un gros bouquet d’ail des ours
10 feuilles d’ail des ours

1 càs de purée d’ail des ours

 

Marche à suivre

  • Parer les côtes de côtes d’ail des ours ainsi que les feuilles. Détailler les côtes en tronçons de 5cm. Ciseler les feuilles.
  • Dans une poêle faire mousser 25 gr de beurre et tomber les côtes d’ail.
  • Retirer de la poêle.
  • Casser les œufs dans un saladier et les battre rapidement en omelette. Le mélange ne doit pas devenir mousseux. Assaisonner
  • Mettre les 50gr de beurre à chauffer dans une poêle et verser les œufs ainsi que la purée d’ail. A l’aide d’une spatule, ramener constamment les bords vers le centre. 
  • Verser les côtes d’ail ainsi que l’ail ciselé au centre et « rouler » l’omelette.
  • Déguster bien chaud avec du pain beurré.

Commenter cet article

Mycooking 17/04/2016 16:18

belle recettes mais pour le plein de vitamines C... elle disparaît à la cuisson. Si vous désirez en profiter il faut le manger cru (mais alors attention à l'échinococcose). Bien à vous

LaFrancesa 29/04/2013 09:25


C'est la première année où je peux profiter de cette petite merveille des sous-bois, il n'en pousse guère autour de la Méditerranée!


Bien vu la purée avec le basilic, à tester très vite

Dominique 29/04/2013 08:46


Enfin, des recettes avec l'ail des ours... merci Philou :-)


Le plus dur reste à faire : trouver cette plante ♥