Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

sale-caractere.jpgCrédit photo : Internet

 

 

Hier, il faisait relativement beau sur Liège. Suffisamment beau que pour avoir envie de m'installer à une des terrasses de Liège à l'ombre de notre cathédrale et de déguster une bonne bière d'abbaye.ù

 

J'aime ces petits moments privilégiés. Je file acheter quelques revues culinaires (pour un total de 32 euros !) et je m'installe. Dans ces cas-là; je lis les revues "en diagonale", c'est à dire que je ne lis que les articles qui m'accrochent spontanément, soit par une jolie photo ou par un titre judicieusement choisi.

 

Peut-être n'étais je pas de bonne humeur mais j'ai été fortement agacé lorsque dans une première revue, on me refile la sempiternelle recette des asperges à la flamande pour le retour des asperges.

 

Je soupire et je passe à la suivante où on m'annonce les recettes de 10 grands de la gastronomie. Là, je reçois pour la 500ème fois la recette de la soupe VGE, de la mousseline de grenouille ou des cristallines de pommes, recettes tellement emblématiques de ces chefs.

Peut-être que ces chefs-là ne veulent pas donner d'autres recettes ou ne cuisinent que cela. Mais en ce qui me concerne, ras-le-bol de payer pour les lire.

 

Je passe à la suivante où un autre grand chef m'explique que pour un kilo de farine, il faut un kilo de levure de boulanger pour que le gâteau lève correctement ! Oui, Monsieur le Journaliste culinaire, je vous le confirme votre gâteau va lever !

 

Tout cela pourrait prêter à sourire. Cela m'aurait certainement fait sourire, si quelques temps auparavant, je n'avais pas eu la conversation qui suit.

 

Je suis chez un producteur, invité par une agence de com qui s'occupe de l'image du producteur. La rencontre avec le producteur est très sympathique et très intéressante.

La personne de l'agence, au cours de la discussion, m'annonce qu'il y a une réelle volonté de la part du producteur de "travailler" avec la blogosphère. Bien évidemment, je suis très intéressé par sa demande, je lui explique ce qu'un blog peut proposer pour le mettre en avant. Bien évidemment, je lui ai expliqué que cela avait un coût.

C'est à ce moment précis que j'ai eu ce regard qui me toise et à cette explication qui voulait me faire comprendre que je ne suis qu'un blogueur et certainement pas un journaliste et que lorsqu'il voit la qualité des blogs, on devrait s'estimer heureux lorsqu'on nous offre un sachet d'épices ou comme dernièrement reçu, un carré de chocolat envoyé par la poste !

Il insiste en m'expliquant également que cela fait partie de son rôle de veiller à ce que cela reste bien de la sorte.

J'ai bien essayé de lui expliqué qu'il ne devait pas prendre la blogosphère dans son ensemble et qu'il y a des blogs plus "professionnels" que d'autres dont les billets valent autant en qualité (je ne parle certainement pas de moi) que certains articles qui paraissent dans les magasines. Rien n'y fit !

 

Ce que je voudrais dire, c'est que j'admets très volontiers que je ne suis pas un journaliste, j'admets très volontiers que je ne suis pas un grand chef. J'admets volontiers que mes articles ne sont pas construits de manière très académique, j'admets volontiers que mes plats ne se retrouveront jamais à la carte d'un étoilé. Mais n'en déplaise, nous les blogueurs, nous avons des lecteurs. Je n'en veux pas non plus à cette agence de com qui a une ligne de conduite très claire. A moi, d'en tenir compte lorsque je choisirai avec qui travailler.

 

La problématique se retrouve à deux niveaux.

 

- Nous ne sommes pas journalistes (c'est certain) mais nous devrions fournir un travail gratos et dire merci.

- Nous ne sommes pas journalistes (heureusement) et c'est très bien ainsi car lorsque je vois les prix des revues et la qualité des articles, je ne serais pas fier du tout ! Si vraiment nous devons rester à notre place, il va vraiment falloir que vous fournissiez un meilleur travail !

 

Voilà, c'était mon coup de gueule annuel ! Et la liste des revues que j'achète chaque mois va sérieusement être revue !

 

 

 

Commenter cet article

Nadine 23/04/2012 17:31


Si j'étais vous, je ne dépenserais même plus 32 euros .. sachez que la plupart des magazines culinaires fonctionnent de la même façon (et beaucoup de livres de cuisine également) : ils
achètent les photos à des agences comme Fotolia, Shutterstock, Epictura, etc et rédigent la recette d'après la photo, sans même l'avoir testée. Allez faire un petit tour sur ces sites, vous
reconnaîtrez certainement des photos parues dans vos magazines. 

marie 15/04/2012 20:26


Merci pour ta réponse honnête; j'ai un blog et je travaille aussi en agence et je suis contre la rémunération des blogueurs pour tout t'avouer. Si j'ai besoin d'une pige, je demande à un
journaliste ou à un rédacteur professionnel de le faire. En revanche pour des événements ou des tests produits inviter des blogueurs qui parleront ou non du produit que l'on présentera est
intéressant car cela se rapproche plus d'un avis de consommateur averti. On peut lui offrir le voyage, le repas et des petits cadeaux mais pas de rémunération financière. Maintenant si le
blogueur parle du produit tant mieux, sinon tant pis. Mais je reste contre la professionnalisation des blogs : si l'auteur est un professionnel dans le domaine de l'alimentaire et il doit se
présenter comme tel sur son site. 

Philou - Un Cuisinier chez Vous 15/04/2012 21:20



Nous nous rejoignons quelque part ! Tu es contre la professionnlisation des blogs et moi je suis contre les agences de com ou les marques qui essayent nous exploiter pour ne pas avoir à payer !
Là où je me sens rassuré, c'est que petit à petit, les lecteurs viennent vers les blogs ! Que tu l'acceptes ou non, que les "professionnels" l'acceptent ou non, les lecteurs viennent à nous. Il
est clair que la publicité suivra les lecteurs et dans ce cas, si je preste un travail pour eux, il est logique que je sois rétribué ! Nous répondons à une attente que ne semble pas entendre les
"professionnels". Une fois encore, je le dis et je le redis. Il ne faut pas généraliser ! Il y a des revues exemplaires et des blogs merdiques comme des revues à ch... et des blogs qui savent de
quoi ils parlent !
Je trouve quand même ta réflexion "je suis contre la professionalisation des blogs" un peu trop facile !!!!!! Moi quand j'achète une revue avec une belle couv' et des titres alléchants avec des
articles de m..., il est trop tard, j'ai payé 8 euros !



marie 15/04/2012 16:19


je suis assez dubitative sur ton article. Certains blogs sont certes intéressants en apportant un oeil neuf mais d'autres à force de de faire la promo semaine après semaine des produits ou
invitations des agences, ils ressemblent désormais plus à des publireportages qu'à des blogs. Certains blogs d'alleurs rémunérés sont devenus de minisites professionnels sans réels intérêt en
écrivant sur commande (et je ne parle pas de l'intérêt pour le lecteur qui en devient quasi nul par rapport à un magazine). Si tu ne veux pas parler d'un produit qu'une agence te recommande, ne
le fait pas tout simplement. Si le produit en revanche mérite un post, fait le, rémunération ou pas.

Philou - Un Cuisinier chez Vous 15/04/2012 16:45



Loin de moi  l'idée de faire l'apologie des blogs par rapport aux magazines. Je trouve qu'il y a un abus certain de la part de certains blogs en matière de pub. Un billet contre un sachet
d'épices ne me plaît pas non plus.  Je suis depuis longtemps assez que pour me faire une idée des blogs concernés. En même temps, si cela leur convient, cela les regarde. Mon message est
double et est celui-ci. J'ai un budget de +/- 150 euros par mois pour des bouquins et magazines culinaires et lorsque je paie, j'en veux pour mon argent Par contre quand je me trouve de l'autre
côté, c'est à moi à estimer si je parle ou non d'un produit mais en cas de billet dédié à un produit qu'il me plaise ou non, je ne le fais que si je suis payé car j'ai encore la naïveté de croire
que tout travail mérite salaire.


Qu'on le veuille ou non, le blog est devenu un média à part entière. Libre à chacun d'en faire ce qu'il veut. Moi, j'ai décidé de lui donner un côté plus commercial, plus professionnel. Alors,
quand j'entends (et c'est propre à la blogo belge) que je dois "rester à ma place"ou qu'il n'y a pas de honte à n'être qu'un simple amateur, je dis "stop" car une partie de ceux qui tiennent ce
discours sont bien loin du travail fourni par certains blogueurs.


Je ne veux en rien généraliser, il y a heureusement encore de très bonnes revues et bien des blogs ne sont pas intéressants pour tous mais cela devient suffisamment important que pour être
agaçant !



Au coeur des petits délices! 11/04/2012 01:25


Alors là chapeau pour cet article !  Il m'a interpellé tout de suite (oui, quand je vois "coup de gueule", ça m'interresse!)  C'est horripilant effectivement ce genre d'attitude
envers les bloggeurs. Il est vrai qu'il ya des bons blogs et des mauvais, comme les journalistes et les revues, il ne faut pas généraliser. Cela me fait d'ailleurs penser à une certaine radio
récente sur les ondes dédiée à la cuisine (je ne la citerais pas), plutot interessante , soit, mais lorsque l"animateur accueille un bloggeur, on ressent un tel désintérêt ... tel que l'animateur
donne une adresse du blog en question approximative, et on sens un ton un peu  narquois... enfin, tout ça pour dire qu'en effet, grâce à nous "petits bloggeurs", les messages passent et
circulent, et font une belle pub à tous ces messieurs méprisants ... vous m'aurez compris !  Merci pour ce post vraiment interessant et je reviendrais ! 

Choupette 10/04/2012 09:37


Et j'oubliais de dire que pour les magazines j'ai moi aussi restreint mes abonnements et achats en ayant assez de retrouver les mêmes recettes d'un magazine à l'autre et souvent des erreurs, il
en est malheureusement de même pour les livres des grands chefs où bien souvent il faut revoir les quantités des ingrédients.

Choupette 10/04/2012 09:31


Bravo pour ce coup de gueule auquel j'adhère complétement. Nous n'arrêtons d'être sollicités pour ceci ou cela du moins c'est mon cas ( partenariat, télévision, salons culinaires et autres
)  et j'ai toujours tout refusé, je ne tiens pas un blog pour faire pour les autres un travail gratuit.

tiuscha 09/04/2012 22:11


Je partage tout à fait Philou, ce coup de gueule. Je viens d'envoyr un devis et j'espère bien que la personne à qui je l'ai envoyée, aura conscience que je fournis un travail, et que cela mérite
salaire. J'en ai assez que sous prétexte d'être blogueur/se, on compte sur nous pour des prestations gratos !

Miamana 09/04/2012 17:49


Moi aussi ca me hérisse ces magasines ou on nous prend clairement pour des bananes, a remettre des recettes vues, revues et disponibles à portée de clic....

Tellou 08/04/2012 13:07


Je ne jetterai peut-être pas non plus le bébé (les journalistes) avec l'eau du bain: beaucoup d'éditeurs de livres et de magazines ont aussi très vite compris qu'ils pouvaient se passer de
journalistes et photographes culinaires et copiant/collant les articles de blogueurs reconnus sur la toile.

Tellou 08/04/2012 13:03


Coup de gueule approuvé, notamment pour les "marroniers" des revues culinaires.

estelle 07/04/2012 22:47


j'adhère totalement à ce coup de gueule :))


bravo

Chantal 07/04/2012 15:33


Joli coup de gueule.


Il est vrai que dans certains magasines culinaires, quand on a enlevé la pub et les rediffusions à gogo des sempiternelles recettes dites classiques, il n'y a plus grand chose à lire et à essayer
culinairement.


Je trouve souvent, si pas dire toujours, mon bonheur dans les blogs.


De plus ceux-ci sont souvent emplis d'humour et/ou d'anecdotes, ce qui n'est pas le cas des magasines.


Bon week-end pascal et continue de nous régaler au sens propre et au sens figuré.


 

Christelle 07/04/2012 14:14


Alors là Philou, un très grand bravo !!! Comme je suis d'accord avec toi et je trouve parfois honteux le prix que certaines revues demandent pour nous servir du " réchauffé ". Passe un très bon
week-end de Pâques Bisous

mamina 07/04/2012 13:39


Zaime bien ton coup de gueule qui réflète bien la réalité dans certains cas.


Si le monsieur qui veille te lit... y va être fâché mais il devrait regarder le travail de certains (journalistes ou blogueurs) à 2 fois avant d'être aussi plein de certitude et de faire le
gardien de ce qui doit être ou ne pas être.


En France, beaucoup d'agence ont compris que si nous ne sommes pas des pro, nous apportons un oeil neuf et un enthousiasme qui font souvent défaut aux pro, justement.

marie claire saint maux 07/04/2012 13:38


Pas mal comme résultat: un coup de gueule pour lacher la soupape et des économies en perspective ou si pas des économies, de l'argent dont tu pourras mieux profiter. Et VIVE les blogueurs

laurenceel 07/04/2012 13:36


coup de gueule annuel! je t'envie moi c'est presque quoditien

Isa 07/04/2012 13:14


Bon et ta Val Dieu elle était bonne? :)


Pour ma part je vais te dire que ton blog et tes recettes m'intriguent et me skochent bien plus que ce que je lis dans ces magasines :)


Bisous

Alice 07/04/2012 12:15


J'adhère à 100 % - y'a longtemps que j'ai fait le tri dans l'achat des magazines culinaires - je préfère investir dans des livres ou m'inspirer d' articles de blogueurs/blogueuses culinaires
passionnés , qui nous offrent des ouvrages/articles  beaucoup plus qualitatifs -Néanmoins je ne généralise pas - et je pense aussi que les lignes éditoriales des magazines répondent
probablement  aussi aux attentes de leur lectorat ... bon week end