Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

Elle me demanda en passant ses longs doigts dans sa magnifique chevelure bonde

- As tu lu le nouveau roman de ce fan-tas-tique écrivain, Philou Cartland ?

C'était notre première rencontre et mes yeux étaient plongés dans les siens. Je n'étais pas sûr d'avoir bien compris ce que Marie-Huguette disait.

- Philou qui, lui demandai-je

- Philou Cartland, le petit fils de Barbara.
Je t'assure, il a au moins autant de talent que son illustre aïeule.






Remarquant l'éclat doré dans les yeux la belle convoitée, je me décidai donc à acheter la dernière oeuvre de Philou Cartland, intitulé : Beverly et la perle

Etant un peu gauche, je me décidai de lire le livre et qui sait peut-être pourrais-je trouver quelques trucs pour attirer Marie-Huguette dans mes filets... hé hé hé !

Je vous en livre un court extrait.


"   Brian était tout de blanc vêtu ! Sa peau bronzée, ses longs cheveux d'ébène et son regard de feu ne manqueraient certainement pas de troubler la belle Beverly

Il attendait impatiemment l'arrivée de Beverly, ancienne miss canne à rhum. Toutes les femmes de l'île lui enviait ce titre, ô combien mérité

Un bruit de moteur se fit entendre sur le parvis de ce merveilleux pavillon perdu dans la plantation de canne à sucre de son père

James, le fidèle serviteur de la famille, l'annonça d'une voix à peine teintée d'émotion car il avait compris que Beverly serait le seul amour de Brian

Beverly entra dans le vaste hall de la demeure, sa longue crinière blonde mettait les grands yeux bleux en valeur et faisait ressortir la bouche pulpeuse.

Le coeur de Brian battait à la chamade. Il attira Beverly dans le petit salon qu'il avait fait repeindre en bleu afin de mettre en valeur les grands yeux de la Belle

C'est à ce moment-là que Brian servi ce merveilleux champagne avec quelques fraises. Quelle ne fût pas la suprise de Beverly lorsqu'elle découvrit dans son verre cette merveilleuse bague qui avait appartenu à tante Aglaé. Un anneau surmonté d'une merveilleuse perle.

Beverly ne put cacher son émotion et tomba dans les bras de son prince ... "


*** THE END ***

Je me dis alors que c'est fait ! Marie-Huguette sera à moi. Je l'ai invitée ce soir.
Il suffit que je trouve du champagne, des fraises une perle et de l'or !

Marie-Huguette arrive. Elle est belle. Elle aussi a été Miss. Miss pneu de rechange 1978.
Moi, je l'attends dans toute ma superbe et mets mon plan en place.

Je l'installe dans le petit salon (Euh, c'est le seul que j'ai à l'appart) et lui raconte que j'ai lu son roman

- Oui Marie-Huguette, et je t'ai préparé la même scène que l'épilogue du livre.

Marie Huguette en avait les larmes aux yeux et c'est à ce moment que je lui ai annoncé le menu

Brioche à la fraise et perles de sucre
gelée de champagne - paillette d'or



Tout y était et je me dis en me frottant les mains : Ca y est l'affaire est dans le sac !!

Le temps de revenir avec mes merveilles, j'ai trouvé un petit mot d'adieu sur la table.



Moralité
Si tu es pressé de ba...er
arrête de cuisiner
et va chez le bijoutier !!!!

( rhaaaan ! Je sais mais c'est pour rire !!!!)


Alors si vous voulez la recette qui a fait que je ne vois plus Marie Huguette, la voici :

Pour 3 brioches individuelles
125 gr de farine
50 gr de beurre
1 oeuf entier + 1 jaune d'oeuf
5 gr de levure sèche
2 gr de sel
25 gr de sucre
1 càs de sucre perlé

Pour la dorure
1 jaune d'oeuf
1 peu de lait


Tamiser la farine au dessus de du plan de travail et ajouter le sel et le sucre.
Creuser un puits en son centre et y émietter la levure. Couvrir la levure d'un peu d'eau (1cuillère à soupe) et d'un peu de farine (également une cuillère à soupe). Laisser gonfler la levure.

Ajouter ensuite les 2 œufs  et le beurre couper en petits morceaux.

A l'aide d'une seule main, commencer à mélanger les ingrédients. La chaleur de votre main, fera fondre petit à petit le beurre qui s'amalgamera à la farine. A ce stade, la pâte est TRES collante, c'est tout à fait normal. Ne rajouter certainement rien d'autre pour la détendre !
Plus vous allez la travailler, moins elle sera collante.
Lorsque tous les ingrédients sont bien incorporés, arrive le stade du fraisage.

Petite explication, qu'est-ce que le fraisage ?

1) Déposer la boule de pâte sur le plan de travail.
2) Poser la paume de la main sur la boule et exercer une pression vers le bas et vers l'avant. Ce qui a pour effet d'aplatir la pâte.
3) Replier votre pâte en deux, en ramenant la partie aplatie vers vous et tourner d'un quart de tour.
4) Recommencer l'opération.

Pas de panique c'est vraiment moins compliqué que cela n'y paraît !

Vous devez fraiser votre pâte pendant au moins 20'. Cela lui confèrera le bon moelleux typique des brioches.
Pendant la phase de fraisage, vous devez également battre votre pâte. C'est-à-dire, prendre la boule de pâte et la jeter violement sur votre plan de travail. Cela doit claquer !

 

Commencer le montage de la brioche. Mettre une première partie dans le fond du moule


Placer bien au centre une fraise.

Recouvrir d'une deuxième partie de pâte et surmonter d'une petite boule (caractéristique de la brioche).

Couvrir d'un linge et laisser monter. Le temps de pose est fonction de la température de la pièce.. Vous pouvez la placer près d'un radiateur par exemple, cela diminuera le temps de pose.
Lorsque la pâte est montée, badigeonner le dessus avec un jaune d'œuf légèrement dilué avec une cuillère à café de lait afin de lui donner une belle couleur à la cuisson.

Enfourner les brioches dans un four préalablement chauffé à 180° pendant 15'. Surveiller la cuisson.

 


Pour la gelée de champagne
10 cl de jus de pomme
10 cl de champagne
10 gr de sucre semoue
1 feuille d'or alimentaire
1 feuille de gélatine




Mélanger le jus de pomme et le champagne et le faire chauffer. Lorsque le liquide est chaud, incorporer le sucre et le faire foule.
Ajouter la feuille de gélatine réhydratée et la laisser fondre.
Laisser revenir à température ambiante et à ce moment-là, incorporer délicatement et mélanger doucement afin de réduire la feuille en petits morceaux

Napper la brioche avec la gelée et laisser prendre

Pour le coulis de fraise
10 fraises
1 filet de champagne
25 gr de sucre impalpable


Mettre le tout dans le bol du mixer et réduire en coulis



Envie d'une autre recette de brioche mais au foie gras cette fois-ci, c'est simple, il suffit de cliquer sur la vignette





Commenter cet article

Ruinart 02/10/2009 10:51


Sympas cette recette et très appréciable pour les yeux !


whisper 05/08/2009 20:27

quelle brioche! quelle assiette! quelle présentation! bref quelle beauté !!!!!

foofigh 02/08/2009 13:08

joli blog

Yolande 31/07/2009 14:30

qu'elles sont jolies ces brioches...et qu'est ce que j'aimerai y goûter....

tiuscha 30/07/2009 09:52

Histoire navrante... Mais la briochette est jolie et surtout, la gelée de champagne retient toute mon attention !

Melle Marion 29/07/2009 10:29

Elles sont belles ces brioches! Un vrai goûter gourmand!(et toujours une très très jolie présentation... ;) )Bises

Anoushka 29/07/2009 09:54


Elles peuvent voyager, tes brioches? Par exemple par UPS ? J'en mangerais bien une au petit déjeuner :DBonne journée - A.

pupuce 28/07/2009 22:47

Philou, cette assiette est sublime!

Taous 28/07/2009 19:49

MAgnifique ton assieste Philou !

charoufa 28/07/2009 19:41

ta brioche est vraiment tres jolie et la fraise au milieu ca devait etre un delice.bises charoufa

Dada 28/07/2009 17:08

Quelle finesse ce dessert, de quoi nous séduire...

kayababouch 28/07/2009 15:17

La chute est dure mais la brioche magnifique !!!

kayababouch 28/07/2009 15:16

La chute est dure mais la brioche magnifique !!!!!

mamancaline 28/07/2009 14:18

LOL ! Merci pour ce brin d'humour .... drole et sachant cuisiner en plus ! Que de talents ! Merci pour le fou rire !

Pascaline 28/07/2009 12:22

Quel talent!! De conteur et de cuisinier bien sûr, Marie Huguette doit regretter d'être partie si vite!!A bientôtPascaline

Aude 28/07/2009 10:47

lol j'ai bien rigolé, tant pis pour marie-huguette, ta recette est superbement présentée !! Bisous

Missfa 28/07/2009 10:31

Humm de belles brioches fruités bien gourmandes!!

Doria 28/07/2009 10:16

Comme elle est belle cette présentation ! Moi j'en veux bien de ta brioche à la fraise !Bisous, Doria

chapot 28/07/2009 09:25

Quelle imagination, devant une telle gourmandise et cette recette, je n'aurais pas pris la poudre d'escampette

mamina 28/07/2009 09:21

Forcément, quand on s'appelle Marie Huguette et qu'on est miss pneu de rechange 78, on ne comprend pas qu'un cuisinier qui fait de telles brioches vaut mieux qu'un perle... Bon si c'était une bague en diamant, ja la comprendrais mieux, tu sais pourquoi!Mais, tu nous livres encore une recette pleine de charmes, les vacances te réussissent.

helene 28/07/2009 09:11

Et dire que je lisais ses histoires en cachette...J'ai bien envie de tester ta bioche mais avec des prunes.

Taz 28/07/2009 08:30

Marie Huguette est une ingrate ...... tes biroches sont trop belles et cette gelée de champagne me fonne beaucoup d'idées !

Franléo 28/07/2009 08:07

Quel talent de conteur! Console toi, Marie Huguette n'a aucun goût, valait mieux pour toi qu'elle s'en aille. Bonne journée.

babouchka 28/07/2009 07:57

Marie Huguette a du avoir bien des regrêts. Une belle assiette comme ça méritait un peu de patience.

clemence 28/07/2009 07:34

l'intérieur de la brioche est superbe tout comme la présentation... Quant à on hiustoire, j'ai bien ri :-)

Roland 28/07/2009 06:26

Bonjour Philou,Très jolie réalisation , comme d'habitude .Amitiés,Roland

Céline 27/07/2009 23:15

superbe ta présentation et ta brioche me plait bien!!!!

lilycuisine 27/07/2009 22:50

jolie blog, jolie texte tres entrainant et jolie presentation de ce merveille plaisir ^^ merci c'était un plaisir de visiter votre blog

Pauline 27/07/2009 22:50

Quelles superbes photos!!! Ca y est, maintenant j'ai faim!!!

Sylvie 27/07/2009 22:47

Très jolie façon d'annoncer ton superbe dessert gourmand !J'ai servi la tarte tiède :o)

Christelle 27/07/2009 22:43

Ah ah ah et ben moi je n'ai pas se souci je suis mariée !! lool Enchantée de découvrir ton blog Philou. J'ai déjà eu l'occasion de découvrir quelques unes de tes recettes sur 750g. Quand à tes photos , je me retiens pour ne pas baver sur mon clavier hi hi Passe une très bonne soirée Bisous

sab 27/07/2009 22:37

je suis litterallement eclatee !!! trop trip drôle ton histoire, je suis vraiment explosee de rire

mimiche 27/07/2009 22:18

Décidément tu as de plus en plus d'immagination, cela déborde dans ta tête. Mais moi cette brioche je l'ai gouttée et elle était délicieuse. A bientot a vous deux

mimiche 27/07/2009 22:16

Décidément tu as de plus en plus d'immagination, cela déborde dans ta tête. Mais moi cette brioche je l'ai gouttée et elle était délicieuse. A bientot a vous deux

France 27/07/2009 22:14

J'adore ton article et ta recette! Tu m'as bien fait rire avec ton "Miss pneu de rechange".Pour un gars qui allait faire une petite sieste... ;-)Splendides tes brioches!

AurelieW 27/07/2009 21:53

Quelle présentation splendide

AurelieW 27/07/2009 21:52

Quelle présentation splendide

Apolina 27/07/2009 21:31

Mon Cher Philou,La prochaine fois que je te vois, je serais décue si tu ne portes pas ton T-shirt rose :-) bisous

Christelle 27/07/2009 21:11

La recette est superbe et gourmande à souhait...mais j'avoue que je craque complètement pour le style si glamour de ce mystérieux auteur...A bientôt!!

Cricridam 27/07/2009 21:08

Tu es vraiment doué toi !!!!

Delphine 27/07/2009 20:54

Elles mettent l'eau à la bouche tes brioches!!!

mickymath 27/07/2009 20:50

ce qu'elle doit être boooonnne cette brioche! j'en aurais bien mangé une! je n'ai pas de dessert aujourd'hui! bises micheline

Eléonora 27/07/2009 20:42

J'ai lu du Barbara Cartland il y a bien longtemps...que le temps passe et tes gâteaux ressemblent à 2 boucles d'oreilles en rubis....bravo pour ce joli billet plein de rose tendresse..Merci de ta visite, cela m'a fait chaud au coeur et zou, je continue un peu sur les blogs...après je file m'occuper de ma puce....à tout bientôt.