Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

Tout a commencé lorsque …

 

Mon billet devrait s’arrêter ici car je ne sais plus très bien comment cela a commencé !  Mais bon, je vais quand même essayer de vous narrer mes exploits touristiques dans Paris !

 

En tous cas, le premier vrai souvenir de cette expédition est que, je me suis retrouvé ce vendredi à 6H30 du matin, ma valise dans une main et une tarte au chocolat/spéculoos dans l’autre, sur le quai de la gare en attendant le Thalys qui m’emmènerait to Ze capitale.

 

Mon premier émoi olfactif de la journée fût déterminant pour le reste du voyage de 3 heures en train  !

 

Il fait beau, les zoziaux chantent du Sinatra, je suis content de ma tarte qui a deux heures du mat était toujours dans le four et mon brushing est parfait. Bref, j’étais heureux ! De plus, il y a ce parfum très agréable qui me chatouille les narines. Je regarde discrètement autour de moi et je vois une très charmante jeune femme. Je lui fais un très grand sourire (intérieur donc elle ne le voit pas !) et je me dis qu’elle a fait un très bon choix de parfum.

C’est à ce moment très précis que j’ai compris qu’il fallait tenir compte de la vitesse et de la direction du vent !

 

Comment devenir vert, non pas de jalousie ni de rage mais comment dire vert de « mal au cœur » !

 

Je vérifie pour la 10ème fois sur mon billet le numéro du wagon ainsi que celui de la place que je vais occuper. Le train entre en gare, s’arrête et je me trouve devant le wagon n° 22. Le mien est le 8 ! Dans la cohue, je cours toujours avec ma valise et ma tarte vers le wagon qui m’était destiné en me posant la question mais est-ce que les 300 personnes présent sur le quai vont tous dans ce wagon !!!  Je voulais arriver le premier alors, je me suis montré pervers : C’est à grand coups de valise à roulette dans les tibias, d’écrasage de doigts de pieds et de croche-pieds que je suis arrivé à ma place en temps et en heure. Et toujours, ce doux parfum…

 

Je me dis « Tiens, elle s’est reparfumée, cela sent plus fort ! » Mais pourquoi est-ce que ce parfum sent de plus en plus fort à chaque seconde, pourquoi est-ce qu’il occupe toute la place dans ce wagon ? Pourquoi prend-il toute la place de notre oxygène vital

 

C’est à ce moment que je reconnais la dame relativement (très) âgée, relativement (très) maquillée, les cheveux relativement (très) coloré. Est-ce que l’une d’entre vous est déjà allée chez le coiffeur et demander :

- « Bonjour, Monsieur le Coiffeur ! »

- « Bonjour, Madaaaaaaame la Cliente ! »

- « Je voudrais devenir jaune !

- « Madaaaaame veut dire blonde !? »

- « Non non, je veux dire jaune ! »

… parce que moi j’en ai trouvé une et elle est entrain de s’asseoir à côté de moi !!!

 

Et ce parfum, pourquoi diable a-t-elle utilisé deux flacons en une seule fois. Soudain, horreur, malheur ! Ma tarte !!!!!  Je suis certain que ma ganache au chocolat va tourner !!!!

Mais j’ai ma parade, quitte à passer une fois de plus pour un extra terrestre. Au moment de la servir je l’annoncerai non plus tarte au chocolat et spéculoos mais tarte au chocolat et eau de Cologne ! P’tet que certains me trouveront plus original que cinglé !!!!

 

Bien que le voyage me parût une éternité à cause des odeurs, j’en suis sorti vivant, certes avec le visage aussi vert que les cheveux de la dame  sont jaunes, mais vivant tout de même.

 

L’escapade parisienne

 

Le point de ralliement avec Mamina est l’hôtel du Lion à Denfert Rochereau.

 

« Tu verras, c’est simple, tu prends le RER direction Denfert Rochereau, c’est à 5 stations et l’hôtel est là, tout prêt, j’arriverai plus où moins en même temps »

 

« Euh oui, c’est quoi encore un RER ? c’est quoi la différence avec le métro ? Je vais le chercher où ce RER et comment je sais si je suis dans le bon sens ??? Mais bon, grâce à la gentillesse de la dame qui me donne mon ticket, je me retrouve dans le bon RER, le B.

 

Ah non ! j’ai oublié de vous raconter le p’tit problème que j’ai rencontré avec le ticket. Je croyais très naïvement que, une fois le ticket acheté, il suffisait d’embarquer dans la bonne rame et d’espérer descendre à la bonne station. Que nenni ! ton ticket, tu dois l’insérer dans une p’tite fente qui en principe t’ouvre les portes d’accès au quai sauf que moi, toujours avec ma valise dans une main, la tarte dans l’autre et le ticket en bouche les portes, elles n’ont jamais voulu s’ouvrir ! J’étais pas devant les bonnes portes !!!! Alors j’ai fait comme tous les resquilleurs, je crois, j’ai collé un gros monsieur qui s’avait comment ça marchait et je suis passé en même temps que lui !!!

 

L’arrivée à l’hôtel fût rapide et acrobatique en raison du monde dans le RER qui n’avait pas compris que le paquet que j’avais en main était une tarte et non pas un ballon de foot mais tant pis

 

J’ai donc retrouvé à l’hôtel l’instigatrice de ce périple, Mamina !!

 

Les 5 cavernes d’Ali baba de Mamina

 

« Oh comme ce titre est joli, on dirait le début d’une fable ! s’exclamèrent simultanément les 25.000 lecteurs de ce billet ! »

 

Premier arrêt : La Grande Epicerie

Il faut y aller absolument ne fusse que pour se balader. Certaines marques que vous rencontrez dans la plupart des supermarchés côtoient des véritables petites trouvailles.

Les étals ‘produits frais’ sont à tomber ! Les prix aussi !
Pour tous ceux qui veulent jouer à l’apprenti sorcier, vous trouverez tous les produits nécessaires en petites quantités pour concurrencer Adria ou Blumenthall.

 

Deuxième arrêt : Izraël
Mon grand coup de cœur.

Il faut savoir que cela ressemble plus à un souk qu’à une épicerie ! Mais mes amis, quelle caverne d’Ali baba ! J’y ai trouvé, des boutons de roses, du tahin, du tamarin, des petits pois secs et épicés à manger à l’apéro, des noix de macadamia, des fleurs de bleuets, de la poudre de réglisse et surtout qu’on ne me dise plus qu’on ne connaît pas le sirop de Liège à Paris car on en trouve chez Izraël.

Mention spéciale pour l’accueil !

 

Troisième arrêt : G Detout

Egalement une épicerie mais bien qu’ouverte aux particuliers, elle est aussi achalandée pour les professionnels et surtout les professionnels de la pâtisserie.

 

Quatrième arrêt : Les épices de Bruno

Une collection sans pareille d’épices que Bruno va directement chercher chez les producteurs et non chez les grossistes. Il y aller aussi pour l’écouter parler de ses épices (ne pas y aller si vous êtes pressé). J’y ai trouvé un splendide Kari gosse. Et j’ai eu également la merveilleuse surprise de voir un rayon de chocolat made in Belgium de la marque Zaabar.

 

Cinquième arrêt : Mora

Un superbe magasin de matériel professionnel dans pour le cuisinier que pour pâtissier/chocolatier.

 

Il était déjà l’heure de rentrer à l’hôtel et de se préparer pour le second clou de la journée, la soirée chez 75cl, point d’orgue du concours organisé par 750g «Tartes & Co »

 

Il est 19 heures lorsque nous arrivons, Mamina et moi au bout de la rue Daguerre, dans la boutique de 75 cl. Il y a déjà beaucoup de monde. Je n’ose pas trop en parler à Mamina mais j’ai le cœur qui bat la chamade, j’ai le trac : « Vont-ils me reconnaître ? » Pour la plupart, je ne les ai pas vus depuis le week-end à Soissons.

 

Mais non, vu l’accueil, ils ne m’ont pas oublié, j’ai le cœur serré et les larmes aux bords des yeux (oui, je sais parfois, je suis chochotte à tendance cucul, pas besoin de me l’écrire, j’en ai bien conscience ! )

 

Lorsque je suis rentré, je ne savais par qui commencer pour les embrasser, il y avait et dans le désordre, Damien ainsi qu’une bonne partie de la dream team, Jean-Baptiste, Jacques, Vincent, Perrine mais aussi l’équipe des bloggeurs, Sandrine, Dorian, Philo (qui fête son anniversaire), Clémence, Diane, Aurore, Patrick et bien évidemment la grande gagnante du concours Tartes & Co, Elodie.

 

Pour rappel, c’est également elle qui a gagné aussi le concours du click gourmand n°4 organisé par Carole. Deux concours gagnés coup sur coup alors que son blog est tout nouveau, je dis, Madaaaaame Elodie.

 

Entre en lice maintenant Christophe. Chritophe Tison est vigneron à Nébian où il produit ses vins au domaine Bérénas. Il nous présente 3 blancs et 3 rouges pour accompagner toutes les tartes qu’ont amenées les bloggeurs.

 



Dans un premier temps, je vous invite à le découvrir sur son site www.berenas.com.

 

Je dis bien dans un premier temps car Damien (jamais à court d’inspiration) a demandé aux bloggeurs présents de se prêter à un petit jeu et d’imaginer une recette mettant en scène un des vins généreusement offert par Christophe.

 

Ce petit jeu sera centralisé sur mon blog et j’aurai l’occasion de vous en dire un peu plus dans la semaine.

 

Du vin, des bloggeurs, des bons p’tits plats et Damien en vedette, c’étaient les seuls  ingrédients nécessaires pour que cette soirée soit particulièrement réussie.

 




Voici donc une toute petite partie de mon week-end parisien

(Ne m'en veuillez pas si je n'ai pas encore placé les liens vers vos blogs respectifs, je le ferai demain)
(Je n'ai malheureusement pas de photos de toutes les recettes, j'étais certainement trop occupé à déguster les vins de Christophe. Si vous en avez, envoyez les moi et je les ajouterai illico) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

mamina 22/06/2009

Je me disazis bien que tu avais une drôle de mine quand on s'est retrouvé et pourtant ta dame aux cheveux jaunes n'est pas venue jusqu'à Denfert-Rochereau!Mais bon, ta ganache n'avait pas tourné et nous nous sommes bien amusés... et on recommencera... Tu as raison pour la mention spéciale chez Izraël... c'est vraiment un endroit fabuleux...Merci d'être venu de loin pour cette rencontre. Je t'embrasse.

KITCHEN VICTIM 22/06/2009

MDR ou LOL comme on dit  maintenant !!!J'ai adoré lire ton billet narrant tes aventures Parisiennes, presque autant que de partager cette formidable soirée avec toi (et tous les autres) ce vendredi !C'est drôle mais tout comme toi j'avais un peu d'appréhension à venir. Un grand merci pour tes compliments qui me vont droit au coeur !!Je vais tenter de te faire une proposition autour des vins de Christophe . Quels vins ;) !A très bientôt dans le virtuel et vivement Soissons 2 !!BisesElodie 

chafin 22/06/2009

Paris!!!!  la Gde Epicrie!!! G Detout!!! Israël!!! j'y vais à chaque fois! Bruno! j'irais la prochaine fois la tarte chocolat-spéculoos!!! pourquoi j'ai pas été invité???

Aurore 22/06/2009

Morte de rire !!! Magnifique ce periple !! Tu en as traversé des épreuves odorantes, physiques et psychologique pour nous rejoindre !! Heureusement que le jeu en valait la chandelle !! Bises Monsieur Hors normes !!!

Alice 22/06/2009

Tordant .. ce récit ... pourtant j'ai fait vite car je suis ô travail !

nanoud 22/06/2009

merci ton récit est génial et m'a beaucoup fait rire , vous avez du bien vous amusé et mangé de très bonnes tartes .bises

kayababouch 22/06/2009

Pardon d'avoir autant ri de ce périple!!!!!!!!! Bisous

Sandrine 22/06/2009

Et bien mon cher Philou, tu ne peux pas imaginer à quel point tu m'as fait rire avec ce billet très titi parisien !!!!!Tu comprends pourquoi je me déplace toujours en voiture dans Paris....j'ai un peu les même problèmes avec le train, rer, métro....en plus je suis petite, t'imagines dans la foule, je ne vois rien et tout le monde me marche dessus un peu comme toi avec ta valise à roulettes....bref, je compatis sincèrement !!!!Pour ce qui est de ton brusching, rassures-toi il était impeccable, et je ne me moque pas....Et pour ta tarte au chocolat, je  confirme elle était sublime...ta ganache n'a absolument pas tournée....merci infiniment de m'avoir fait plaisir.....j'attends avec impatience la recette.....je suis déjà en manque....j'ai vraiment été ravie que tu sois présent pour la soirée....d'avoir pu discuter avec toi tranquillement.....je te renvoie un mail dans la semaine....Bises et encore merci pour tout !!!!! 

dodovanille 22/06/2009

Je viens de passer un très bon moment, merci pour cette bonne humeur! Et pour ce bon humour, de ton escapade parisienne! Denfert Rochereau, RER B, rue Daguerre!, la Grande Epicerie! Mon univers quand je ne suis pas dans le Berry!en tout cas j'ai bien rigolé, et j'attends la suite avec impatience! bonne soirée

Carole 22/06/2009

Lol ! je t'imagines dans le train .... puis dans le RER ... Excellent !! tu m'as bien fait rire ! Pour le reste, je ne suis pas jalouse, j'étais à la plage :)

Jo.L 22/06/2009

badoom badoom ... notre philou fait son touriste belge à Paris !! dis tu n'as pas oublié quelque chose ? Rappelle moi de te le rappeller sur msn hin !!! je t'ai laissé un indice dans ce com .... bon pas besoin de préciser comme à CHAQUE FOIS je suppose encore de grandes retrouvailles pfff veinard !!!!!!!!! bisous

PHILO 22/06/2009

Je confirme que ta tarte délicieuse n'a pas tourné et bien heureusement car ça aurait été un véritable gâchis !

mtv 22/06/2009

J' ai A-D-O-R-E ta narration.Quelle belle et bonne aventure si bien contée !Alain lui entre cologne et spéculoos a choisi ....hi hiBises de la vallée

Franléo 22/06/2009

Quelle épopée, dis-donc! Je ne connais pas Izraël, faudra que je remédie à cette lacune, un jour... Amicalement.

MARK 22/06/2009

Philou,Tu as égailé ma journée au boulot ce midi. J'ai vraiment bien ri. A bientot.

helene 23/06/2009

Et bien quelle expédition! 

tiuscha 23/06/2009

TRès amusant récit, très vivant ! Vivement mon passage éclair à Paris, je passerai chez Izrael car c'est une adresse incontournable mais où je n'ai plus mis les pieds depuis 10 ans ! Quel chouette moment, et quelle GO cette Mamina !

senga50 23/06/2009

J'ai trop ri de ton escapade parfumée !! Que de souvenirs malgré tout, je note une ou deux adresses parfumées elles aussi !! J'ai bien aimé la vidéo sur Veyrat !! un grand talent pour un cuisinier d'exception, nous sommes nés la même année et j'habitais à Annecy tout près de son restaurant de l'époque... J'ai même eu le grand plaisir de déguster un dîner délicieux en 1983 !!!!!!! depuis quel parcours mais les prix sont quand même terribles ! 650 € pour sa verticale de Margaux il y a 5-6 ans !!!!! Quant aux deux recettes, ! pigeon : une merveille et la tartelette !! il fallait y penser : du bonheur tout ça merci !!!

Fantaisie 23/06/2009

Quel bon moment tu m'as fais passé !J'y étais presque !Une petite question, c'est ton gâteau au chocolat que l'on voit photo 2   ???Ton assiette au dessus est superbe !a bientôt Philou

Silvia 23/06/2009

Oui, moi aussi j'ai adoré ton billet titi parisien, tu p'as fait fort rire!J'ai été super, super contente que tu soit venu, ça a été un bonheur de te rencontrer!...Et maintenant que tu connais le chemin du RER renviens vite!!! ;-) Bises, Silvia

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog