Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

C'est en papotant avec Virginie que je me suis souvenu du Corin. Elle nous proposait une tarte au corin.

 

De plus, comme vous le savez, j'aime énormément le monde des confréries et particulièrement la confrérie des MACRALES DI HACCOU (la confrérie des Macrales de Haccourt).

 

Si leur produit phare est  li Neur pèkèt, les macrales proposent également également une Neûre Dorêye (tarte noire) qui est une tarte au corin de prunes.

 

A ce stade du billet, je lance un p'tit message perso. Si vous ne connaissez pas le pèkèt, le neûr pèkèt ou pèkèt, je vous invite à venir le déguster avec moi au Salon du Blog Culinaire 3 de Soissons.

 

LOGO-SBC3.gif

 

Il vous suffira de dire la formule magique, à savoir : "J'aime Liège"

 

Pour ceux qui ne connaissent pas le corin, il s'agit en fait d'une purée de pruneaux d'Agen et de prunes avec très peu de sucre. Il existe également un corin d'abricot.

 

Ce corin est principalement utilisé  en tarte sucrée comme chez Patmamy ou chez Edith

 

Je vais également m'en servir pour confectionner une tarte mais qui me servira à accompagner quelques rillettes de lapin en hommage à notre célèbre lapin aux pruneaux

 

Tarte au Corin (ou Neûr Dorêye)

Rillettes de lapin aux aromates

Sweet vinaigrette aux pruneaux

 

global1

 

Marché pour une tarte


pâte brisée

romarin

1/2 boîte de corin de pruneau

1 petit verre de pèket

6 tranches de lard très fines

1 oeuf

 

Ce sont les ingrédients pour une tarte de 22 cm, j'ai pris un peu de liberté pour cette présentation

 

détail 2

 

Séparer le blanc du jaune de l'oeuf.

Foncer le cercle à tarte avec la pâte. La piquer avec une fourchette. Mettre un cercle de papier sulfurisé sur le fond de la tarte. La remplir de noyaux de céramique (ou de légumes secs) et cuire à blanc pendant 7' dans un four préchauffé à 180°C


Ciseler les tranches de lard en très fine julienne. Parfumer le corin avec le pèket.
Rôtir la julienne de lard et la mélanger au corin. Donner quelques tours de moulin à poivre

Battre le blanc d'oeuf avec une fourchette et à l'aide d'un pinceau bâdigeonner le fond de la tarte.

Saupoudrer avec le romarin concassé et remettre quelques minutes au four afin de "coaguler" le blanc d'oeuf (ceci permettra d'imperméabiliser la tarte)


Etaler le corin dans la tarte, badigeonner les bords avec le jaune d'oeuf et  mettre au four pendant 20 '.


Démouler lorsqu'elle aura refroidi.

 

Pour les rillettes de lapin

 

détail 1


2 cuisses de lapin

2 oignons doux

20 cl de bière

50 cl de fond de volaille

1 branche de romarin

1 feuille de laurier

2 baies de genévrier

1 petit verre de pèkèt

5 cl d'huile de tournesol

50 gr de graisse de canard

 

Dans une cocotte, faire chauffer l'huile. Peler et ciseler les oignons. Les faire suer sans coloration dans une cocotte.

Ajouter le romarin, la feuille de laurier et les baies de genièvre concassées.

Déposer les cuisses de lapin et couvrir avec le fond et la bière. Assaisonner légèrement.

Laisser cuire +/- 2 heures (la chair doit se détacher des os) et laisser refroidir dans la cocotte.

Retirer les cuisses et émietter la viande.

Retirer les aromates et mixer le fond de cuisson.

Dans un saladier, mélanger la chair du lapin, le pèket et le fond de cuisson. Faire fondre la graisse de canard (sans cuisson) et l'ajouter au saladier. Terminer avec un peu de romarin frais, quelques tours de moulin à poivre et rectifier le sel. Mettre en terrine.

détail 3

 


 

Pour la sweet vinaigrette

 

1 càs de corin

1 càs d'huile d'amandon de pruneau

1 càs d'huile de tournesol

1 càs de vinaigre balsamique

Sel et poivre

 

Mixer l'ensemble des ingrédients

 

Dressage

 

Déposer une petite part de tarte à côté d'une quenelle de rillettes. Tirer quelques traits de vinaigrette;

Servir avec une salade verte.

 

J'ai été tagué deux fois et je n'ai pas encore pris le temps d'y répondre !!!! Ce sera fait lors du prochain billet

Commenter cet article

Miss Diane 19/08/2010 16:56



Chez vous, on mange vraiment avec les yeux et cela semble délicieux!



BenCo 15/05/2010 07:37



Original, dressage très réussi, je ne pourrais malheuresement pas goûter ce Pékèt (que je vois sur ce blog depuis un bout de temps), ne buvant pas d'alcool, mais j'y mettrai volontier mon nez
pour me rendre compte !



cuisinek 14/05/2010 11:04



surment délicieux avec un joli rayon de soleil... par le temps pluvieux de mai on préférera le lapin aux pruneaux traditionnel...



mamina 13/05/2010 09:07



Encore un produit qui m'était inconnu jusqu'à ce que je te lise.Cette déclinaison me parle et ne m'étonne pas de toi et de ton imagination.



maclarelisa 12/05/2010 19:01



SUPERBE cette association !!!


décidément cette huile d'amandon de pruneaux me fait de l'oeil, vue aussi dans une recette de Michel Sarran dans ledernier Thuries, faut que je me la procure très viiiiiite


 



Virginie 12/05/2010 09:49



Que prends-tu comme biere pour les rillettes? de la simple Jupiler ou une biere plus forte (style Leffe ou Chimay)?



Philou - Un Cuisinier chez Vous 12/05/2010 10:55



Ici je suis resté sur une bière blonde (Jupiler) car les rillettes contiennent déjà un alcool.


Mais on pourrait très bien imaginer une autre bière et d'adapter les aromates à cette bière


Amitiés



Nadège 11/05/2010 22:32



Bravo! reste plus qu'à acheter du corin lors de mon prochain déplacement à Herentals!