Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

 

Envie de soumettre votre recette à base d'ail à un Chef Etoilé ?

 

Qu'il soit blanc de Lomagne, rose de Lautrec, rose d'Auvergne, violet de Cadours ou de la Dordogne, l'ail ou encore la rose puante comme l'appelaient les Athéniens fait partie intégrante de notre cuisine.

 

Il faut savoir que même si l'Espagne reste le plus gros producteur d'ail européen. Les producteurs français, afin de se différencier de l'ail d'importation et de valoriser leur terroir, se sont orientés vers une identification officielle de la qualité et de l'origine de leur production : AOP, IGP et Label Rouge

 

  • Ail Rose de Lautrec : Label Rouge et IGP 
  • Ail Blanc de Lomagne : IGP Ail Blanc de la Drôme : IGP
  • Ail Rose d'Auvergne : Label Rouge et IGP en cours d'instruction 
  • Ail violet de Cadours : AOC en cours d'instruction

 

Aniail (Association Nationale Interprofessionnelle de l'Ail) a demandé à quelques blogueurs de les aider à promouvoir ces aulx français de qualité au travers d'un concours où blogueurs culinaires et cuisiniers amateurs vont pouvoir rivaliser d'ingéniosité et de créativité.

 

encart250x250-4.jpg

.

A vous de choisir entre l'ail blanc qui est relativement doux, le rose qui est le plus sucré et le violet qui est corsé pour me proposer une recette.  Vous êtes en panne d'imagination ?

 

Allez faire un tour sur le site « Ail de caractère » en cliquant ICI et vous verrez les nombreuses créations qu'a réalisées pour vous Geneviève Lenain.

 

Si vous êtes blogueur culinaire, vous avez jusqu'au 30 septembre pour publier une recettet incluant de l'ail et me remettre le lien vers votre billet. Pour ma part, ce sera Clément PetitJean du restaurant étoilé « La Grappe d'or » qui sera en charge de choisir la meilleure recette (créativité, présentation et faisabilité sont des atouts).

 

Si vous n'avez pas de blog, c'est simple, vous avez également jusqu'au 25 septembre pour m'envoyer un mail (un.cuisinier.chez.vous@gmail.com) avec la recette et photo. Je la transmettrai à Geneviève Lenain.

 

Les recettes retenues seront reprise sur la page FB Ail, ail, ail et seront soumis aux votes des internautes

Le grand gagnant se verra offrir une sorbetière Magimix.

 

Pour vous mettre en bouche Aniail nous a demandé de vous concocté un dessert (si si, ça se fait!!!) à base d'ail. Voici la mienne :

 

Macaron à l'ail rose de Lautrec
Tapenade sucrée aux olives noires

macaron blanc et noir

Ingrédients pour 30 macarons

 

Pour les coques
100 gr de blanc d'oeuf
125 gr de poudre d'amandes
200 gr de sucre glace
30 gr de sucre semoule
quelques gouttes de jus de citron
1 pointe de couteau de colorant blanc
1 pointe de couteau de colorant rose

1 dl d'eau
100 gr de sucre semoule
2 gousses d'ail rose de Lautrec

Pour les olives confites 
100 gr d'olives noires à la grecque
30 cl d'eau
300 gr de sucre semoule
le jus et le zeste d'un citron.
1 pointe de couteau de réglisse

Marche à suivre

Pour les coques

  • Préparer un sirop avec l'eau et le sucre. Peler les gousses d'ail et les émincer à l'aide d'une mandoline.
  • Les pocher pendant une demi heure dans le sirop.
  • Les retirer du sirop, les rincer et les faire sécher à four tiède pendant 2 heures (les tranches d'ail doivent être sèches et cassantes lorsqu'elles sont froides). Mixer afin d'en faire une poudre
  • Torréfier légèrement la poudre d'amande et la mixer avec la moitié du sucre glace et la poudre d'ail. Incorporer l'autre moitié
  • Monter les blancs en neige ferme avec la pincée de sel et la serrer avec le sucre semoule. Ajouter le colorant blanc à la meringue.
  • Incorporer délicatement le mélange amande/sucre à la meringue.
  • A l'aide de d'une poche à douille ( douille de Ø 8mm), dresser les macarons sur une plaque revêtue de papier sulfurisé. Enfourner 13 à 14 min dans un four préchauffé à 150°C ou 20 min à 120°C pour des coques bien blanches.
  • Attendre que les coques soient totalement refroidies pour les décoller.
  • Détendre le colorant rose avec un peu d'eau et à l'aide d'un pinceau, faire quelques traces sur les coques. Laisser sécher.

macaron blanc et noir

 

Pour la garniture

  • Dénoyauter les olives. Les mettre dans une casserole et les couvrir d'eau fraîche. Porter à ébullition et laisser frémir pendant 1/4 d'heure. Égoutter. Recommencer l'opération 3 fois afin de bien dessaler les olives.  
  • Préparer un sirop avec 30 cl d'eau et 100 gr de sucre. Porter à frémissement et lorsque le sucre est bien fondu, ajouter les olives et laisser frémir pendant 30 minutes. Laisser refroidir.  
  • Ajouter 100 gr de sucre à la préparation précédente et laisser à nouveau frémir pendant 30 minutes. Laisser reposer.  
  • Recommencer l'opération une dernière fois en ajoutant les derniers 100 gr de sucre et le jus de citron et la réglisse.
  • Retirer les olives du sirop et les rincer à l'eau. Les détailler en très fine brunoise. Ajouter le zeste râpé d'un citron.

Dressage

  • Farcir deux coques avec la garniture afin de constituer le macaron.

macaron blanc et noir

 

 

Clément et Monia Petitjean "La Grappe d'Or à Torgny"

la grappe d'or à Torgny

Crédit Photo Internet

 

C'est au coeur de la Gaume, dans un des plus beaux villages de Wallonie qu'est installé le l'hôtel restaurant (1*).

Clément y prépare une recette mettant en évidence les produits du terroir en leur influant un soufflé évident de modernité.

 

Du bon et et du beau dans une assiette résolument comptemporaine et le tout dans le charme d'antant d'une ancienne ferme. De quoi passer une soirée exceptionnelle et même un peu plus si vous souhaitez profiter d'une des dix chambres que compte l'hôtel.

 

A sa carte, on peut y trouver par exemple  :

 

  • Bouillon de peau de pomme de terre au miso de campagne,
    gnocchi de yaourt truffé, 
    Saint-Jacques juste colorées
  • Gros Gris de l’Ourchet, écume de laitue à l’herbe tendre, caviar des champs. 
    Coulis de haricots de Soissons parfumé au safran gaumais
  • Entrecôte maturée cinq semaines puis grillée, en marinade chimichurri, ail noir. 
    Churros de pomme de terre, choux fleur brûlé
  • Joue de cochon fermier braisée au vin rouge, crosnes,
    salsifis et blettes poêlés au charbon végétal

la grappe d'or à Torgny

Crédit photo "Clément Petitjean"

 

Alors n'hésitez pas plus lontemps, créez une recette à base d'ail français, publiez la sur votre blog et mettez le lien en commentaire de ce billet.

Commenter cet article

LaFrancesa 01/10/2012 00:06


ah ok, tu modère les com... la rançon de la gloire... ah ah ah


besitos!!!!

LaFrancesa 01/10/2012 00:06


ops j'espère que ce n'est pas un doublon : Ma participation au concours Aniail avec el amigo amigo mio Philou
Ouf... juste à temps
http://lafrancesaauxfourneaux.blogspot.fr/2012/09/panacotta-dajo-blanco-le-gazpacho-blanc.html


besitos

LaFrancesa 01/10/2012 00:00


ouf juste à temps : http://lafrancesaauxfourneaux.blogspot.fr/2012/09/panacotta-dajo-blanco-le-gazpacho-blanc.html

tiuscha 24/08/2012 14:45


Joli ! Il existe de l'ail séché, cela pourrait être intéressant aussi en poudre dans les macarons ?

Philou - Un Cuisinier chez Vous 24/08/2012 18:17



Nathalie,

Dans cette recette, l'ail est confit au sucre, séché et réduit en poudre avant d'être incorporé dans les macarons.
En ce qui concerne, l'ai en poudre, ici je n'en ai jamais trouvé qui bénéficiait des appellations reprises par aniail. De plus, le but du jeu était de travailler l'ail !



philo 22/08/2012 14:53


Magnifique macaron et chouette idée qui demande à être découverte

Cali 21/08/2012 21:16


Bizarre, et comme tout ce qui est bizarre, j'aime ..... comme c'est bizarre ;-)

lustine 20/08/2012 08:59


ils sont sublimes ces macarons !!

mamina 20/08/2012 08:32


Quelle recette... quelles photos...