Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

J’ai reçu, il y a quelques jours, un mail du Grand Piquant de la Confrérie de l’Ortie avec, en pièce jointe, un texte s’intitulant : Histoire Chimique d’une Tarte aux Cerises de Supermarché.

 

Ce texte provient du site « Le Potager Retrouvé » et si je comprends bien est extrait de « La Petite Gazette de Nature et Progrès – Supplément à la revue Valériane », écrit par Mr Claude Bourguignon, agronome, docteur es sciences, directeur du Laboratoire d’Analyses Microbiologiques des Sols.

 

Je ne tiens pas non plus dans ce billet à faire le procès des grandes surfaces ou faire l’apologie du Bio. Ce n’est pas le rôle de ce blog mais voilà ce que vous achetez peut-être en réalité.

 

Tout d’abord, parlons un peu de la pâte :

 

1)      La Farine
Les
grains de blé ont été enrobés d’un fongicide avant semis. Pendant sa culture, le blé a reçu de deux à six traitements de pesticides et, selon les années, un traitement aux hormones pour raccourcir es tiges afin d’éviter la verse. Il a également reçu un dose importante d’engrais : 240 kg d’azote, 100 kg de phosphore et 100 kg de potassium à l’hectare.
Dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au tétrachlorure de carbone et au bisulfite de carbone, puis arrosés au chlopyriphosméthyl. Pour la mouture, la farine reçoit du chlorure de notrosytel et, ensuite, de l’acide ascorbique, de la farine de fève, du gluten et de l’amylase.

2)      La Poudre levante
Elle est traitée au silicate de calcium et l’amidon est blanchi au permanganate de potassium

3)      Les Corps gras
Ils reçoivent un antioxydant, comme l’hydroxytutoluène de butyle, et un émulsifiant, type lécithine.

Ensuite la crème :

Les œufs proviennent d’un élevage industriel où les poules sont nourries aux granulés contenant des antioxydants (E300 à E311) mais aussi des arômes, des émulsifiants comme l’alginate de calcium, des conservateurs comme l’acide formique, des colorants, comme la capsanthéine, des agents liants comme le lignosulfate et enfin des appétants pour leur faire avaler tout ça comme l’acide cholique et une enzyme pour retirer le sucre du blanc.

Le lait provient d’un élevage industriel où les vaches reçoivent une alimentation riche en produits chimiques :

  1. a.       Des antibiotiques comme le flavophospholipol (E212) ou le monensin – sodium (E714),
  2. b.      Des antioxydants comme l’ascorbate de sodium (E301), l’alpha-tocophérol de synthèse (E307), le buthyl-hydrox-toluène (E321) ou l’éthoxyquine (E324),
  3. c.       Des émulsifiants comme l’alginate de propylène-glicol (E405) ou le polyéthylène glycol (E496),
  4. d.      Des conservateurs comme l’acide acétique, l’acide tartrique (E334), l’acide propionique (E280) et ses dérivés (E281 à 281)
  5. e.       Des composés azotés chimiques, comme l’urée (E801) ou le diurédo-isobutane (E803),
  6. f.        Des agents liants comme le stéarate de sodium.
  7. g.       Des colorants comme le E131 ou 142
  8. h.       Et, enfin, des appétants pour que les vaches puissent manger tout cela comme le glutamate de sodium.

4)      Les huiles ont été extraites par des solvants comme l’acétone puis raffinés par l’action de l’acide sulfurique puis lavées à chaud, neutralisées à la lessive de soude, décolorées au bioxyde de chlore ou au bicarbonate de potassium et désodorisées à 160°C avec du chlorure de zinc.
Enfin, elles ont été recolorée à la curcumine.

La crème, une fois obtenue, reçoit des arômes et des stabilisants comme l’acide alganique (E400)

 

Et pour terminer : les Cerises

 

Les cerisiers ont reçu, pendant la saison entre 10 et 40 traitements de pesticides, selon les années. Les cerises décolorée à l’anhydride sulfureux et recolorées de façon uniforme à l’acide carminique ou à l’érythrosine. Elles sont plongées dans une saumure contenant du sulfate d’aluminium et, à la sortie, elles reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium (E202). Elles sont, enfin, enduites d’un sucre qui provient de betteraves qui, comme le blé, ont reçu leur dose d’engrais et de pesticides.

 

Le sucre est extrait par décantation à la chaux et à l’anhydride sulfureux puis décoloré aux sulfoxylate de sodium, puis raffiné au norite et à l’alcool isopropylique.

Il est enfin, azuré au bleu anthraquinonique.

 

Euh !! J’voulais simplement une tarte aux cerises, moi Madame la vendeuse !!!!

 

 

 

Commenter cet article

chefdidier 10/09/2010 11:08



Dans un article récent , Hervé This (Physico-chimiste à l'Institut National de la Recherche Agronomique) écrit: "...il est de la plus grande inconséquence de critiquer les résidus de pesticides,
alors que, au même moment, nous préparons des barbecues qui déposent 2000 fois plus de benzopyrènes cancérogènes qu'il n'en est admis par la loi dans les produits alimentaires. J'ai bien
écrit 2000 !"


Alors, qui croire, que faire ?



Philou - Un Cuisinier chez Vous 10/09/2010 11:21



La grosse différence, je pense, c'est que lorsque je fais un barbecue, c'est un acte délibéré ! Je sais que ce n'est pas sain et JE prends la décision d'en manger ou non ! Ce qui n'est pas le cas
avec tous les pesticiques, etc... que l'on nous impose !


De plus, je pense (et ce n'est encore qu'un avis personnel lol) qu'Hervé This ne va pas non plus tenir un autre discours car ce serait un peu cracher dans la soupe.


 


Je ne suis pas du tout un ardent défenseur du bio (je préfère me battre pour le commerce de proximité) mais il y a de quoi se poser des questions lorsqu'on voit ce qu'on lit sur une étiquette se
trouvant sur les aliments et surtout ce qu'on y lit pas.


Merci d'avoir réagit à l'article



laurenceel 29/08/2010 13:12



que je suis contente aujourd'hui de faire un gateau avec mes pommes du jardin!!



Lord Vanilla 28/08/2010 22:46



Excellente histoire Philou!!! :)



nadine 28/08/2010 09:55



on comprend mieux le prix élevé des tartes maintenant quand on voit tout ce qu'il y a dedans ;-)


bon ben ça me conforte dans le fait maison avec mes produits bio



vebeyre 27/08/2010 16:34



J'arrive, j'accourrs toute essouflée pour lire ta recette et là tu me parles pecticides fongicides et que sais je encore, tu n'habiterais pas aussi loin, je t'aurais refilé de quoi faire une
tarte ayant la chance d'avoir un cerisier à la maison. Merci pour toutes ses infos et bien cordialement



cojocano 27/08/2010 10:57



ça fait peur tout ça lol



zabou1501 27/08/2010 09:14



ça fait peur! Mais je suis certaine que les tartes aux cerises ne sont pas les seules ...



Miss Diane 27/08/2010 05:02



Parfois, vaut mieux ne pas savoir et simplement déguster sa tarte aux cerises avec appétit!



Cricridam 26/08/2010 22:39



heuuu ils fournissent la prise en charge de la chambre d'hopital avec la tarte ?



Nuage de Lait 26/08/2010 21:20



Houuuu la la..... c'est une horreur!!!


bises


jojo



sagweste 26/08/2010 21:08



tu me rassure dans ma chasse des E depuis presque un an ;o))))


vive le bio ;o)


et après on s'etonne des maladies bizarres qui pullulent et on incrime la pollution ;o)


bisous


sag



Cali 26/08/2010 20:40



De mieux en mieux !


Ca fait peur ........ !!!!



Ema 26/08/2010 19:20



@Philou: oui c'est intéressant de mettre cet aspect en avant, et j'espère qu'un jour les produits seront moins trafiqués !


@Sab: certains produits qui sont cités dans la liste ci-dessus ne sont pas mauvais ! certains sont tout ce qu'il y a de plus sain et ils sont même recommandés, comme les anti-oxydants par
exemple, que certaines personnes prennent en compléments alimentaires et qui sont naturellement présents dans de nombreux produits comme le thé vert.


Et en ce qui concerne les OGM Sab : je te citerai juste un exemple, la pénicilline : c'est un antibiotique qui permet de guérir des milliers de personnes dans le monde. Et bien c'est un OGM, mais
là comme par hasard çà ne pose aucun problème à personnne...


En conclusion: le monde n'est pas noir ou blanc, c'est plus compliqué que çà.



sab 26/08/2010 18:48



t'auras fait le plien de pesticides et de trucs genetiquement peut etre pas modifiés mais pas loin et même pire que ça!!!! alors te plains pas, t'as le ventre plein avec tous ces trucs!!!


quelle horrreur quand même..ça fait reflechir hein



Ema 26/08/2010 17:50



Je trouve cet article assez fou, c'est incroyable à quel point l'homme intervient ! C'est même assez effrayant...


Toutefois je me permets de mettre l'accent sur un point : attention à l'emploi de noms chimiques pour effrayer les gens ! Les médias en abusent régulièrement pour créer une psychose générale et
moi, en tant que chimiste, ça a tendance à franchement m'énerver : c'est pas parce qu'un produit à un nom chimique qu'il est mauvais, ce sont deux choses qui n'ont rien à voir ! Les produits
naturels ont aussi des noms chimiques...


En tout cas merci pour cet article distrayant !



Philou - Un Cuisinier chez Vous 26/08/2010 18:35



Tout à fait d'accord avec toi ! Il faut avouer que certains termes font peur pour les non initiés tels que moi. Par contre, ce que moi je trouve intéressant de mettre en avant, ce sont toutes les
manipulations chmiques ou non pour arriver à faire une tarte aux cerises



Sylvie 26/08/2010 17:35



Au secours, ais-je envie de dire ! Comme quoi rien ne vaut le fait maison !