Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

Bien que je n'ai pas en moi la fibre écologique pure et dure, il m'arrive de poser souvent des actes citoyens écoresponsables.

Je trie les déchets, je prends le plus souvent possible les transports en commun depuis longtemps mais depuis quelques temps, j'applique le "do it yourself". Cela a commmencé par les produits pour nettoyer le linge (lessive et adoucissant) car remplis de toutes sortes de produits chimiques non indispensables,  dans des contenants non réutilisables et surtout très ... chers !

J'ai découvert ensuite les vertus nettoyantes, désinfectantes, raffraichissantes du savon de Marseille, du vinaigre d'alcool, du citron, le bicarbonate de soude, les cristaux de soude, les huiles essentielles, etc,... pour les produits d'entretien.

Je n'ai absolument rien inventé et on retrouve la plupart des recettes sur le net ou dans des bouquins du style "Trucs et Astuces de Grand-Mère"

C'est également au hasard de mes ballades sur le net que j'ai vu sur le blog de Flo Makanai qu'on pouvait très facilement réaliser sa levure chimique (ou levure alsacienne, poudre à lever, baking powder) soi même et que si on prend la peine de lire la composition de certaines poudres à lever, on se rend compte qu'elles contiennent bien des produits non indispensables à votre pâtisserie.

 La composition en est très simple : 2 volumes de crème de tartre, 1 volume de bicarbonate de soude, 1 volume de fécule de maïs.

faire-sa-poudre-a-lever-ou-levure-chimique.jpg
Vous trouverez le bicarbonate et la fécule en grande surface mais vous pouvez jouer la carte du bio à fond en prenant du bicarbonate et de la fécule chez votre bio. Quant à la crème de tartre, vous la trouverez dans des magasins tels que l'ISPC, Metro, Bruyerre (pour les liégeois). J'ai trouvé la mienne à Paris lors d'un shopping day avec Manue, Isa et Céline chez G. Detou, rue Tiquetonne à Paris au prix de 5,5 euros pour 200 gr.

Le plus difficile dans l'utilisation sera de bien doser la quantité.

Mais comment ça marche en fait ?

En fait, c'est le contact de l'humidité et la chaleur qui vont provoquer un dégagement de gaz carbonique. Ce dégagement de gaz se produit rapidement. On réservera donc la levure chimique aux pâtisseries ne nécessitant pas de temps de pose comme les cakes, les madeleines, etc,...

Voilà, si vous aussi avez des idées de do it yourself ! N'hésitez pas à partager

Commenter cet article

mamylou 25/03/2015 15:32

Je suis arrivée par pur hasard sur ce blog et j'y ajoute mon grain de..sel. Depuis + de vingt ans, j'utilise tout simplement et sans problème le bicarbonate de soude alimentaire en pâtisserie, à valeur d'une cuillerée rase en équivalence d'un demi sachet de levure ALSA.. De plus, le bicarbonate, mis dans un bocal à l'abri de la lumière et de la chaleur, se conserve très bien.

babysitting 23/04/2013 11:23


Même si je suis sûrement trop fainéante pour tout faire moi même, c'est vraiment une bonne idée. Le DIY prend de plus en plus d'importance, que ce soit en cuisine ou en mode.

@nnick 21/04/2013 18:18


Bonjour


j'ai oublié de préciser dans mon message précedent que les farines nord américaines sont moins bien panifiables que les farines européennes. ce qui explique l'emploi de levures plus fortes, des
temps de levée plus courts et des saveurs bien moins développées et interessantes.

@nnick 21/04/2013 18:13


Je rapporte de la levure française chaque année lorsque je rentre au Québec. La "poudre à pate" ici ne contient pas les mêmes proportions que celle de fabrication européen. Pour la rendre plus
rapide à faire gonfler les pâtes, on lui ajoute un dérivé d'alumine qui donne un petit gout. On peut faire démarrer cette réaction facilement à froid : en utilisant des ingrédients beaucoup plus
acidifiants qu'en Europe comme le leit ribot ou la crème sure.


 Pour éviter ce gout métallique, certains chefs québécois n'utilisent plus la levure classique américaine. Ils font  un démarrage à froid crème sure plus bicarbonate uniquement. Au bout
de 10 minutes, le mélange a quadruplé de volume ... Cette base commence donc à gonfler à température ambiante.


Un chef qui l'a étudiée : http://www.ricardocuisine.com/rubriques-et-conseils/chimie-alimentaire/312-poudres-magiques


Des muffins selon cette technique : http://aladistasio.telequebec.tv/recettes/recette.aspx?id=56


A tester car ils sont délicieux. Bonne journée.