750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

Les navets, chez moi n’ont pas toujours bonne presse !


Tantôt, on les trouve désespérément sans goût, tantôt trop piquant, trop présent !!

P’tet bien que c’est un légume qui me résiste et que je ne parviens pas à le mettre à son avantage.

 

Une seule exception lorsqu’ils sont nouveaux et qu’on les braise tout doucement avec du bon beurre et légèrement sucré. Là, ils deviennent fondants et caramélisés. On adore ce côté très sucré.

 

De cette recette à l’idée d’en faire un dessert, chez moi, il n’y a qu’un pas que je vais faire ce soir.

 

Mon entourage rechigne souvent à goûter mes élucubrations (sniff !!). Donc j’ai appris à ruser, à déguiser, à trahir, à faire croire, à mentir par omission, etc,… pour lui faire manger et apprécier ce que je prépare. C’est pourquoi, lorsque j’ai entendu :

 

-         « C’est quoi le machin beige dans ta tour ? »

-         « C’est du nashi, tu ne le reconnais pas ? - Il est cuit avec du sirop d’érable (Mais que je mens bien !!!»

-          « Ah oui, j’avais oublié son goût, j’adore quand tu prépares des nashis »


-         « YES, YES, YES, YES, … ! »

 

Donc dans l’espoir qu’il ne lira pas ce billet, je vous livre ma recette.

 

Tourtelette PPNN

(Pomme, Poire, Navet, Noisettes)

 4
 

Marché pour 4 personnes

 

Pour une pâte sablée presque cuite

80 gr de bon beurre

75 gr de sucre semoule

2 jaunes d’œuf

125 gr de farine

100 gr de poudre de noisettes

Fleur de sel

 

Je ne sais pas en ce qui vous concerne, j’adore goûter beaucoup de pâtes de pâtisserie et surtout la pâte sablé. C’est pourquoi cette pâte si sera très peu cuite, afin de garder le bon goût du beurre et du sucre

 

Amener le beurre à température ambiante (Euh !!! si vous vivez dans un igloo, la température ambiante, c’est pas celle de la maison, hein !)

Battre le beurre avec le sucre jusqu’au blanchiment du beurre.

Ajouter un à un les œufs

Torréfier à la poêle anti-adhésive, la poudre de noisettes, jusqu’à ce qu’elle se colore d’un blond soutenu.

Ajouter la farine tamisée, la poudre de noisettes et la fleur de sel. Sabler.

Former une boule (ne pas trop travailler la pâte). Filmer et réserver au froid pendant 2 heures au minimum.

Après deux heures,  former un boudin de 6 cm de diamètre et couper des tronçons de 3 cm d’épaisseur.

 

Mettre les palets sur du papier sulfurisé et cuire à dans un four préchauffé à 180°C pendant 8 minutes (10 à 12 min pour un sablé plus ferme)

 

Pour les navets

4 beaux navets

25 cl de crème fraîche
12,5 cl de sirop d’érable

 

Peler les navets et en couper des tranches de +/- 2 cm d’épaisseur

A l’aide d’un emporte pièce, découper des palets de 6 cm de diamètre

Faire chauffer le sirop d’érable et bien enrober les palets pendant 2 min. Ajouter la crème.

Pocher les palets pendant 30 min dans le mélange crème/sirop d’érable

Laisser refroidir dans le jus de pochage

 

Pour les pommes

2 pommes

1 l de lait de noisettes (magasins bio)

125 gr de sucre

 

Mettre le lait de noisettes et le sucre à chauffer

Préparer les pommes de la même manière que les navets

Les pocher pendant 10 min.

 

Pour les poires

2 poires

50 gr de sucre semoule

Le jus d’un citron

Un peu de citron de sucre

 

Préparer les poires comme les pommes et les navets.

Les citronner et les enduire de citron.

Paner les palets de poires de sucre semoule et caraméliser sous la salamandre.

 

Pour le beurre de noisettes

50 cl du jus de cuisson des pommes

5 cl d’huile de noisettes

5 cl de liqueur de noisette

50 gr de beurre

 

Faire réduire le jus de cuisson des pommes de moitié. Ajouter l’huile et la liqueur.

Monter avec le beurre bien froid

 

Pour le caramel

60 gr de sucre semoule

40 gr de glucose

1 poignée de pistache

1 poignée de baies de goji

 

Amener le sucre et le glucose à 120°C. Ajouter les pistaches et les baies de goji.

Mélanger jusqu’à ce que le caramel soit bien coloré et liquide. Verser sur du papier sulfurisé et laisser prendre.

 

Dressage

Déposer d’abord le fond de pâte sablée, ensuite la pomme, le navet et la poire.

Dresser un cordon de sauce et garnir avec le caramel et quelques fruits secs.

6


Commenter cet article

P

La présentation en jette un max !


Répondre
L

Mais quelle créativité! Le navet entre la poire et la pomme, mais pourquoi pas. 


Répondre
M


Quelle belle assiette, je suis bien tentée!



Répondre
B

Très joli dressage !! Bonne continuation à la Belgitude gastronomique !!!


Répondre
N

Je suis intriguée par cette recette et surtout par la présence des navets que je n'apprécie pas normalement mais là.....je te dis, je suis curieuse .
Bises
jojo
 


Répondre
A

Je désirerai fort faire passer ce dessert dans mon assiette, je n'ai déjà aucun à priori sur le navet version salée et c'est une très grande curiosité gourmande qui voudrait le goûter ainsi
acquoquiné ! :o)


Répondre
S

Bonsoir Philou...il n'y avait que toi pour oser mettre des navets dans un dessert; le résultat est vraiment très bien visuellement, et je ne doute pas un seul instant du résulat en bouche, je
testerai volontiers !!!
Bravo Chef Philou....bises


Répondre
T

C'est bô ! Mais comment est ce que tu manges ça sans en coller partout ? Ca rappelle le millefeuille, incapable de manger ça proprement je le crains, ça se terminera aux doigts !


Répondre
B

Je viens de tomber sur votre blog, il est divin, il va me falloir un certain temps pour faire le tour, c'est vraiment magnifique.
VQ


Répondre
P

un visuel irréprochable j'adore bravo Philou !! Pierre


Répondre
E

Du navet dans un dessert, mais c'est original ça !


Répondre
M

Un pieux mensonge pour une tour infernale ...

Je ne connais ni le lait de noisette ni les baies de goji.
Mais peut être que j'aurais l'occasion de découvrir ce dimanche...Je note...

Amicalement de la vallée, bon W-E


Répondre
L

Que c'est osé!
J'aime.
Et puis, je suis curieuse ... tu lui a dit pour les Nashis?
:0)


Répondre
D

il y a des jours où le mensonge est utile ;-)
bizzz


Répondre
M

Ah comme ça, on aime quand tu cuisines les nashis , pardon, les navets en dessert... justement, cet après-midi, j'ai acheté des navets mais je n'ai pas pensé un instant les faire sucrés... voilà
que je vais sans doute changer d'avis!


Répondre
M

What can i Say,errrrrrrrrrrh Sublime!!!!!
amitiés Myra :D


Répondre
N

mazette !
du navet.
et diantre, en sucré qui plus est.

oserais-je _ ne serais-ce que penser à _ tester cette recette ?


Répondre
B


Un mariage original.Je serais curieuse d' y goûter.


Brigitte



Répondre
M

Bonjour,
c'est une superbe idée pour revisiter les navets, je ne demande qu'à gouter!
bonne journée,
Mélanie


Répondre
A

MIAMMMMMMM!!!!!! Celle-là, elle est fait pour moi !


Répondre
G

Tiens, j'ai déjà entendu ce refrain quelque part... ;o)
A bientôt
bises


Répondre
C

je suis toujours épatée par ton inventivité...


Répondre