Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

Mon coffre-fort, ma caverne d’Ali Baba !

 

Si je veux trouver un mot pour qualifier ma cuisine (euh ! l’endroit où je cuisine) c’est capharnaüm !

 

Trop de casseroles, trop d’ustensiles, trop de gadgets (et oui !!!), trop de plats, d’assiettes, de moules font que c’est un peu le foutoir !!!! (Oui j’avoue !) Mais je n’en peux rien si cela concerne la cuisine la plupart de mes achats sont totalement compulsifs !!!

 

Mais outre le capharnaüm qui règne, je m’y sens particulièrement bien. Souvent, je fais l’inventaire de ce que je possède pour trouver l’imagination nécessaire pour un billet et souvent on peut me retrouver béat d’admiration devant une cocotte parce qu’elle me rappelle un plat que nous avons vraiment aimé. Oui, je sais ça fait un peu con, mais j'assume!!

 

Il y a dans cette cuisine un placard qui me fait encore plus rêver et voyager. Comme beaucoup, j’adore les épices, les condiments, les produits hors du commun.

 

On y trouve par exemple

 

-         des piments Niora (merci Sandra) et Pundu (merci Apolina)

-         des poivres Voastipérifery et Tellichery

-         du wasabi en poudre, du vandouvan, du cari gosse, du za’atar (merci Mamina)

-         du kamut, des pois de soja jaune, du quinoa soufflé

-         des graines de lin brun, du sésame doré et du sésame noir

-         du sel noir d’Hawaï, du sel chardonnay de Californie et du rose de l’Himalaya

-         des pétales de fleurs de rose, de souci, de lavande, de sureau, pistils de poivrons

-         Kaffir lime, galanga, citron séché

-         Etc, etc, etc, etc,

-         Re-etc, re-etc, re-etc,

 

En un mot comme en cent, tout ce que je n’utilise pas tous les jours voire toutes les semaines.

 

Et c’est très souvent dans ce petit placard que je vais chercher l’inspiration pour faire une recette. Cette fois-ci, du quinoa soufflé dont la DLC se rapproche dangereusement et une envie furieuse de coquillages m’a donné envie de faire cette petite barre aux céréales.

 

Une barre épicée aux céréales et condiment/citron

Quelques palourdes et un coulis de roquette au cédrat


BARRE 

Marché pour 4 personnes

 

Pour la barre aux céréales

(À adapter en fonction de vos envies, de votre propre caverne d’Ali Baba)

50 gr de glucose

4 càs de quinoa soufflé

1càs de graines de lin brun

1càs de sésame doré

1càs d’amandes en bâtonnets

Le zeste d’un citron vert (en fine brunoise)

Un petit piment rouge (en fine brunoise)

2 pincées de fleur de sel

 

Dans une casserole à fond épais, faire fondre le glucose et le porter à 130°C. Ajouter le reste des ingrédients et mélanger intimement. Mettre rapidement en forme et laisser refroidir.

 

Pourquoi du glucose et pas du sucre ? Tout simplement parce que le glucose peut également se transformer en caramel mais surtout a un pouvoir sucrant nettement moindre. Ce qui convient mieux à la recette puis que nous ne sommes pas dans un dessert

 

Pour le condiment/citron

1 citron bio

Un jaune d’œuf

Huile d’olive

20 gr de sucre semoule

Sel et poivre

 

Enrober le citron dans quelques couches d’aluminium

Mettre au four pendant 45 min à 180°C

Laisser refroidir. Récupérer le jus et verser dans le bol mixer. Couper le citron en deux et retirer les pépins. Couper le citron en petit morceau et le mettre également dans le bol mixer.

Réduire en purée. Remettre sur le feu, et faire réduire un peu avec le sucre.

Laisser de nouveau refroidir. Prendre une càc de la réduction de citron. La mélanger avec le jaune d’œuf et monter comme une mayonnaise.  Assaisonner.

 

Pour la poêlée de palourdes

1 kg de palourdes

1 échalote ciselée

1 petit verre de vin blanc

1 tige de citronnelle

Huile d’olive

 

Faire chauffer l’huile d’olive. Faire suer l’échalote et la citronnelle. Ajouter le vin blanc et laisser réduire de moitié. Y jeter les palourdes (bien lavées) et les faire ouvrir à feu fort.

Retirer les palourdes et les décoquiller. Passer le jus et le faire réduire de moitié

 

Pour le coulis

150 gr de roquette

1 goutte d’huile essentielle de cédrat

Le jus de cuisson des palourdes

10 cl d’huile d’olive

 

Passer l’ensemble au mixer (tout simplement !!! lol)


Barre2
 

Dressage

A l’aide d’un emporte pièce, déposer un peu de condiment/citron. Y déposer une barre de céréales. Remettre un peu de condiment et terminer avec les palourdes

 

Entourer d’un coulis de roquette 

 

 barre1

 

 

Commenter cet article

Lydia 22/03/2010 18:02


Superbe association et très bon au niveau nutritionnel!
Dis donc dans ton capharnaüm de cuisine, ta femme a le droit de cuisiner aussi ou tu es seul maître à bord?


tiuscha 22/03/2010 16:22


Ca me plaît énormément, sans réserve. Sauf que le cédrat je ne le connais qu'en confit pas naturel. L'arôme apporte saveur et amertume ?


laurenceel 21/03/2010 10:55


quelle assiette plein de saveurs!


sab 20/03/2010 14:43


tu ne fais jamais rine comme les autres te rien de simple!! mais c'est toujours une tuerie pour les yeux et les papilles


patmamy 19/03/2010 17:08


toujours aussin inventif mon philou, bz de patmamy et de geo


Myra 19/03/2010 14:56


Très original,merci a ta caverne d'Ali baba pour l'inspiration,et toi bien-sur
 est-'il nécessaire de passe le condiment/citron


Cricridam 19/03/2010 14:55


je dois avoir les mêmes armoires que toi !!!!

Superbe cette barre de céréales


Mélanie 19/03/2010 14:34


Bonjour Philou,
c'est un plat vraiment tres créatif!
bonne journée,
Mélanie


Myriam 19/03/2010 14:28


C'est sublime !!!!!


Anis 19/03/2010 14:10


J'attends chaque jour avec impatience la publication de vos recettes. Une fois, encore je ne suis pas déçue. Une fois encore, je suis soufflée par votre créativité ! Bravo et surtout continuer
ainsi