Publié par Philou

 

La semaine passée, une amie bloggeuse m'a demandé d'imaginer une recette avec des cuisses de faisan.

Cette amie est Nicole Vervier, vous êtes nombreux à visiter son blog. . Je suis sûr de ne pas avoir besoin de vous donner l'adresse mais dans le doute, il s'agit de : http://nicolevervier.skynetblogs.be/

Surtout, n'hésitez pas à aller visiter ce blog !

Alors Nicole en ce qui concerne les cuisses de faisan ou de poule faisane, je suis assez rébarbatif.
En effet, nous avons à faire à une viande très nerveuse et bourrée de « tendons ». Bref, il faut savoir (comme tu le sais certainement)  lever la cuisse d'un faisan. !

Comment faire ? Tout d'abord, il faut comprendre un peu l'oiseau ! S'il est vrai que comme la plupart des oiseaux,  il vole. Il faut savoir qu'il passe beaucoup de temps au sol. Alors pour une petite bête maigrichonne, il a des cuisses de coureur de fond. Ce qui sous-entend musculeuses et dures.

Il y a quand même un petit truc :

Lors de la découpe de la bête : Lorsque vous avez la cuisse entière en main, il faut que vous fassiez une découpe le long de l'articulation entre le mollet et la patte sans trancher le tout.
Ensuite, vous tourner dans un sens et puis d'en l'autre l'articulation et lorsque vous tirez d'un coup sec, il ne vous reste que la patte et les tendons. Vous n'aurez qu'à cette condition que de la viande tendre. Et j'en suis sur, je n'apprend rien à Nicole ( Pas vrai, ma puce ?).

1) Croustade de faisan

Tu prends  4 cuisses parfaitement levées et tu les coupes en gros dés et tu les fais mariner (un petit conseil, bats les cuisses avec le rouleau à pâtisserie .Elles t'en remercieront après.
La marinade sera constituée de Fleur de Franchimont, de thé au jasmin et de zeste d'agrumes.
Après quelques heures, égouttes les et dresse les dans de la pâte feuilletée, (soit en aumônière, en bourse, en strudel, etc,... selon ton imagination). Passe-les rapidement au four comme d'hab pour une aumônière.
Cela convient très bien comme accompagnement !

2) Parmentier de faisan

Voici une petite idée d'entrée. Il faut lever les cuisses et les battre. Les couper en gros dés.

Les faire revenir dans un peu de beurre et les assaisonner de sel, poivre, et coriandre en poudre.
Tu prépares une compote de pommes (pas trop sucrée) que tu fais cuire avec un peu de gingembre.

En dernier lieu, tu cuis des topinambours. Ensuite avec lait et beurre, tu en fais une purée.
Tu montes le parmentier comme suit :

  • D'abord le faisan
  • Ensuite la compote de pomme
  • Et pour terminer la purée de topinambours !

Bon appétit
*********


Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog