750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou

Il fait encore chaud ... trop chaud pour moi ! Et pourtant, il faut bien que l'on mange. 

J'avais mis au congélateur la sobresada de chez Munar que m'avait fait parvenir si gentiment Brigitte. Cette soubressade vient de Mallorca (bien que Florence me souffle dans l'oreillette qu'on en trouve de superbes à Nice également à la maison Pons).

La soubressade si je dois en parler avec mes mots de novice est une saucisse "molle", donc qui se tartine, aromatisée de paprika, de poivre et de différentes herbes telles que le thym, le romarin, l'origan, etc,...) J'imagine très bien que chaque famille a sa recette pour le mélange d'épices 

Une saucisse "molle" vous disais-je ... Donc, une fois débarrassée de son boyau, elle se tartine à la hussarde (j'adore l'expression de Florence) sur un quignon de pain.  On l'accompagne volontiers de petits poulpes grillés, d'un bon vin blanc fruité ... Et n'est-ce pas un peu l'idée du bonheur que l'on se fait ?

Si je suis intransigeant sur l'origine des produits (et il m'arrive encore de me planter), lorsqu'il s'agit de mélange de saveurs, je le suis nettement moins. Cette charcuterie espagnole ira très bien dans mes pasta e fagioli, recette du terroir italien !

 

Pasta e fagioli -  soubressade

pasta e fagioli - sobresada

Marché pour 4 affamés

350 gr de haricots tarbais label rouge -2,5 l de bouillon de légumes- 500  gr de pâtes courtes - 250 gr de soubressade - 3 gousses d'ail - 1 oignon - 2 carottes  - 20 tomates cerises- 1 branche de céleri ou de livèche - 50 cl de coulis de tomates -20 cl de vin blanc sec - 1 gros bouquet de basilic - 200 gr de fromage de chèvre sec - huile d'olive - un bouquet garni - sel et poivre du moulin.

Marche à suivre

La veille

  • Mettre les haricots à tremper dans une eau non calcaire. 

Le jour J

  • Cuire les haricots dans 2l de bouillon de légumes. Ils doivent être tendres.
  • Cuire les pâtes selon les instructions reprises sur le paquet

Préparer la sauce

  • Dans une sauteuse, faire chauffer un peu d'huile d'olive. Y faire fondre l'ail et l'oignon finement ciselés. 
  • Ajouter la soubressade débarrassée de sa peau. Laisser revenir quelques minutes.
  • Ajouter les carottes et le céleri taillés en brunoise, le bouquet garni.
  • Après 5 minutes, déglacer avec le vin blanc et ajouter le coulis de tomates. Assaisonner
  • Laisser cuire une demi heure

Finalisation du plat

  • Couper les tomates cerises en deux.
  • Ajouter enfin les haricots, les pâtes (avec une louche d'eau de cuisson) et les tomates cerises dans la sauteuses. Bien mélanger et laisser cuire à nouveau 5' (temps nécessaire pour que l'eau de cuisson des pâtes lie la sauce).
  • Terminer par le basilic ciselé.
  • Servir avec le fromage fraîchement râpé.

Nous avons adoré cette soubressade tellement parfumée. Nulle doute qu'on en retrouvera à ma table. Merci Brigitte.

Commenter cet article

Emilie Quirion 23/05/2019 05:14

Je garde précieusement ta recette pour l'essayer, ça m'a l'air bien bon!

Camile 25/01/2019 03:29

C’est très joli si en plus c'est délicieux.

Michelle 20/07/2018 18:00

très jolie assiette, merci pour tes recettes originales. bon vendredi

Mamina 20/07/2018 11:29

L'talie, la France et l'Espagne réunies, ça me plaît !