Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

... vous savez bien, c'est celle avec un petit morceau de bois au bout !!

Comme beaucoup, j'adore son petit goût de fumé et je l'ai souvent cuisinée. La saucisse de Morteau est une saucisse de porc avec 30% maximum de gras fumée au résineux et séchée

Mais saviez-vous que comme sa cousine, la saucisse de Montbéliard, la saucisse de Morteau bénéficie d'une IGP  (Indication géographique protégée) ? 

Je l'ai découvert la semaine passée lors d'un petit voyage en compagnie d'autres blogueurs en Franche Comté. Derrière cette IGP se cache une volonté farouche de profiter au maximum de ce que leur offre la nature. 

 

 

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges
Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Pour comprendre cette IGP, il faut poser le décor. Des prairies, des résineux à perdre de vue. Les prairies où pourront paître les vaches qui produiront les fromages avec le célébrissime Comté et les résineux qui produiront le bois nécessaire au fumage des saucisses de porc.

Pas de rapport entre ces vaches et ces cochons me direz vous ! Et bien, détrompez-vous les deux sont bien liés et ces salaisons en sont le trait d'union.

 

 

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Rien ne se crée, rien ne se perd tout se transforme

Les vaches de race montbéliarde fournissent le lait nécessaire à la fabrication du fromage. Lorsque le fromage est fabriqué, il reste une quantité conséquente de lacto-sérum ou petit lait. Plutôt que de le jeter, l'idée géniale est de nourrir les porcs qui seront utilisés pour les saucisses de Morteau et de Montbéliard avec ce petit lait. La boucle est bouclée quand on sait que lisier généré par les porc servira quand à lui fertiliser les pâturages. 

Quand arrive le moment de débiter les résineux en planche, la sciure sera récupérée pour la fumaison des salaisons

 

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux aspergesTortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges
Tortilla à la saucisse de Morteau et aux aspergesTortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges
saucisses sous la cendre

saucisses sous la cendre

Vous imaginez bien que je ne suis pas rentré les mains vides. Et c'est notamment une recette avec une saucisse de Morteau que je vous propose de continuer ce petit voyage

Tortilla à la saucisse de Morteau et asperges vertes

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Marché pour 4 personnes

750 gr de pommes de terre à chair farineuse - 500 gr d'asperges vertes -  1 saucisse de Morteau - 1 bouquet d'ail des ours - 6 oeufs - persil plat - ciboulette - beurre - sel et poivre du moulin

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges
  • Peler, laver les pommes de terre et les couper en cubes. 
  • Mettre le beurre à mousser dans une poêle anti adhésive. Y cuire et colorer les pommes de terre. Saler (pas trop).
  • Mettre la saucisse à cuire 25 minutes dans une eau frémissante. Attention, on ne perce pas la peau de la saucisse
  • Parer les asperges et les blanchir fortement 7 min dans une eau salée. La pointe de l'asperge ne doit pas être immergée. 
  • Nettoyer et ciseler les herbes.
  • Battre les oeufs en omelette. Saler (pas trop) et poivrer (fortement)
  • Découper la saucisse en morceaux et les asperges en sifflet. Mélanger le tout.
  • Ajouter les herbes aux oeufs et verser sur le mélange de pommes de terre.
  • Laisser cuire sans couvrir.

La parenthèse inattendue : Moments choisis du parcours initiatique au pays de la salaison

Crédit photo : Agence Texto

Crédit photo : Agence Texto

5 blogueurs prêts à en découdre avec la saucisse : Alexandra, Létitia, Cricri, Thierry et moi 

Dans le TGV qui nous amène de Paris à Frasnes 
Thierry regardant une passagère : Oh ! Je crois bien qu'elle est ... morte ! 
Cricri regardant Tierry : Mouahahahah !

Au Tuyé du Papy Gaby : Accueillis par un automate représentant Gabrielle Pourchet - présidente de la République du Saugeais 
Cricri : Oh mon dieu, elle bouge !! J'ai peur ! 
Merci pour votre accueil et de nous avoir permis d'entrevoir votre métier de salaisonnier

La visite de votre tuyé reste un des moments privilégié de ce séjour.

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Le Relais d'Istria : déjeuner avec une planche framcotoise 
Très bonne dégustation de salaison et une superbe cancoillotte présentée sur des planches qui ... prennent de la place ; très bonne mais qui prennent de la place ; très bonne mais qui prennent de la place ; très bonne mais qui prennent de la place
Alexandra : Vous avez quoi comme bière pression ?
La serveuse : Je ne sais pas, je suis du week-end.
Moi : Euh !

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Gaec de la surfriette : Elevage porcin.
Merci Damien pour avoir répondu avec tant de gentillesse à nos questions.
Damien : "Vous voyez, cela ne sent pas mauvais" !
Moi : "Euh, ça sent fort quand même"
Damien : "oui mais ça ne sent pas mauvais"
Moi : "Mauvais, non ! Mais qu'est-ce que ça sent fort. Pas vrai Létitia ?"

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges
Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Tir à la carabine au stade de biathlon - 
Autre sport national de la région avec le lancer de saucisse
Moi n'en touchant pas une : "Ben m..., elle n'est pas droite ta carabine"
L'instructeur : "C'est dans l'autre trou que l'on regarde pour viser, Monsieur"
Moi à moi même : "Arrête de rire, tu trembles et il va croire que tu te trompes encore de trou !"

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Hôtel Sire de Joux 
Dîner et chambres très agréables 
Découverte pour moi du Sapont (Pontarlier et liqueur de sapin allongés à l'eau comme un pastis)
A ajouter dans les catalogues de voyage: Ce charmant hôtel est niché au pied d'une abbaye où exerce un carillonneur fou ainsi qu'au pied d'un pokéstop - arène pas loin

Concours régional 2017 de la Saucisse de Montbéliard en vue du CGA de Paris 2018
Heureux de voir que nous n'étions pas à côté de la plaque puisque la saucisse de Montbéliard qui a bouleversé nos papilles à obtenu la médaille d'argent

 

Crédit photo - agence Texto
Crédit photo - agence Texto

Crédit photo - agence Texto

Restaurant "Le Lion de Belfort"
Très agréable déjeuner où nous avons pu faire une courte pause sur la saucisse ! 

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Maison Barbier - Montbéliard
Visite d'un très grand nom de la saucisse de Montbéliard
La visite du magasin vaut le déplacement ! Une véritable caverne d'Ali Baba pour gourmands et amateurs de charcuteries !

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Dîner à l'Auberge de la Roche
Aaaah, ce cher Feufeu ! Chef tactile au bagout inébranlable passé maître dans le déshabillage de grenouilles ! 

Maisons-du-bois - Lièvremont
Traite du matin ou le moyen de passer directement du pis à la bouche

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

La fruitière de la Seignette
Produc
teur de comté et de morbier. 
Rhalala ! Un maître fromager vêtu d'un short, d'un marcel et d'un tablier en cuir cachant très difficilement une musculature saillante  nous a expliqué et montré la fabrication du comté depuis la réception du lait à la formation de la meule. C'est également grâce à lui que la gente féminine totalement en émoi (certaines plus que d'autres) a élu la Franche Comté Terre de Bogosses.

Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges
Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges
Tortilla à la saucisse de Morteau et aux asperges

Loulou Berthaud

Le séjour se termine par une visite du tuyé de Loulou Berthaud. Le tuyé est cette grande cheminée centrale où l'on fume les salaison. Celui de Loulou est l'un des plus grands puisqu'il fait 18 m de haut. Loulou nous en parle avec passion ainsi que de la vie en Franche Comté.
Assurément une des plus belles rencontres de ce petit voyage.

Je ne peux terminer ce billet sans un p'tit mot pour Virginia et Caroline, nos deux nounous. Vous avez été géniales les filles. Je vous embrasse.

Commenter cet article