Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Code HTML : <center><a href="http://www.salondublogculinaire.com/" target="_blank"><img class="aligncenter wp-image-1668" alt="Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai" src="http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2014/05/GIF-J_Y_serai-120.gif" width="120" height="120" /></center>

Publié par Philou - Un Cuisinier chez Vous

Deux recettes pour le prix d'une seule ! Rien que ça, ma bonne dame ! 

Je profite toujours de ce laps de temps très (trop) court où on peut profiter des myrtilles sauvages, ces toutes petites myrtilles très noires laissant de vilaines tâches sur les doigts.

Je les préfère (et de loin) aux gros bleuets que l'on trouve tout l'été tout simplement parce qu'elles sont beaucoup plus parfumées et sucrées. Une petite contrainte seulement, elles sont très fragiles. Il faut donc les manger-travailler (biffer la mention inutile) rapidement.

C'est ce que j'ai fait ici en réalisan une crème de myrtilles. Entendez par là une liqueur et non un dessert. Et vous l'aurez compris, c'est avec cette même crème que j'ai composé mon cocktail du soir 

Blueberry lemon cocktail

Blueberry lemon cocktail et crème de myrtilles

Marché pour 2 cocktails

2 cl de crème de myrtilles (*) - 2 cl de limoncello - 4 cl de vodka - champagne

  • Dans un shaker, verser la crème de myrtilles, le limoncello, la vodka.
  • Remplir le shaker avec de la glace et shaker.
  • Verser dans deux verres (long drink ou flûtes).
  • Compléter avec le champagne

Pour la crème de myrtilles (*)

600 gr de myrtilles sauvages - +/- 500 gr de sucre semoule - 3 dl d'alcool à 95°C - le jus et le zeste d'un citron jaune

  • Passer les myrtilles à l'extracteur de jus (omega pour moi) et peser le poids du jus récolté.
  • Dans une casserole à fond épais, verser le jus de myrtilles, le sucre, le jus et le zeste du citron.
  • Sur feu très doux, réduire de moitié. Laisser refroidir. Retirer le zeste.
  • Allonger avec l'alcool. Mettre en bouteille. Réserver au moins deux semaines en remuant de temps en temps.

Commenter cet article